Vous êtes ici  :  Introduction
Évolution et mises à jour

Cette grammaire est utilisée concrètement pour des cours de grammaire dispensés à des étudiants de différents ni­veaux, et cette uti­li­sa­tion dans l’enseignement présentiel permet de tester en temps réel la fonctionnalité et la validité du contenu. Cette utilisation sur le terrain peut donc donner lieu à des corrections, des améliorations, et entrainer parfois des re­ma­nie­ments plus importants. Les mises à jour se font également en fonction du retour des utilisateurs en ligne.

Version actuelle : v. 1.5 (février 2017). Le nouveau contenu a été matérialisé par une nouvelle palette de couleurs et une nouvelle typographie, qui permettent d’identifier immédiatement la version 2017 par rapport aux autres. Une refonte du contenu plus approfondie est en cours et mènera à terme à une version 2.0.

Depuis la dernière version en ligne de cette grammaire (version 1.1.4, septembre 2013), plus de 250 pages avaient ainsi été modifiées, corrigées etc. (et quelques pages nouvelles ajoutées). Début 2017, les pages longues ont été abrégées grâce à un ouil permettant d’ouvrir un contenu sup­plé­men­taire (tel que l’illustre l’historique des mises à jour ci-dessous ; ce processus à caractère technique est encore en cours.), et de nombreuses autres mo­di­fi­ca­tions de contenu ont été apportées, parfois dans des chapitres entiers, ce qui portait le total des pages modifiées à plus de 500 depuis la version originale de 2012. L’historique des versions successives des pages (avec la mention Mod. le...) a donc été remis à plat dans tout le contenu et, par défaut, toutes les pages représentent une nouvelle version qui remplace celles se trouvant en ligne avant le 17.2.2017. Les pages antérieures à cette date ne mentionnant pas le nouveau numéro de version V. 1.5 17.02.2017 ou qui portent une mention Mod. le... antérieure au 17.2.2017, sont dès lors caduques.

Avertissement concernant les versions antérieures

La présente version en ligne diffère désormais de façon significative de la version imprimée (2009, version pdf en ligne, 2011). La présente version 1.5. (2017) contient environ 45% de contenu nouveau par rapport à la version imprimée, si bien que les deux versions deviennent de plus en plus difficilement comparables. L’auteur n’endosse plus la responsabilité du contenu de la version imprimée, ni des versions antérieures à la présente version 1.5.

Les mises à jour sont faites en temps réel, dès qu’elles s’avèrent nécessaires. Quand elles portent sur des points de détail (coquilles, typographie, mise en page, renvois, codage html – souvent des erreurs que le lecteur aurait rétablies lui-même), elles ne sont pas signalées. Si les corrections sur une page portent sur des ensembles de contenu plus importants, le bas de la page porte une mention « Mod. » (modification), suivie de la date à laquelle les corrections ou modifications ont été effectuées. Dans un tel cas, le contenu antérieur devient caduc et toute remarque, commentaire ou renvoi concernant une version antérieure à la date mentionnée sont réputés nuls et non avenus.

Historique des mises à jour
  • 18.6.2012. Version 1.0. Première mise en ligne.
  • 11.11.2012. Version 1.1. Nouvelle typographie et nouvelle disposition des pages. Porte sur l’ensemble des pages. Cette mise à jour n’affectant pas le contenu proprement dit, les dates de modifications signalées antérieurement sur telle ou telle page n’ont pas été changées (sauf si le contenu a changé depuis).
  • 12.1.2013. Version 1.1.3. Ajout d’une bibliographie, d’un glossaire, d’une liste des tableaux et d’un index. Corrections diverses.
  • 22.9.2013. Version 1.1.4. Amélioration de la navigation : ajout d’un chemin d’accès dans la barre de titre inférieure de chaque page et ajout de pages de titres intermédiaires (pré­sen­tant le sommaire de chaque grande partie), ajout du titre courant dans tous les onglets ; réorganisation et harmonisation des annexes ; modification de la typographie.
  • 17.2.2017. Version 1.5. (version actuelle)
Avant propos à la première édition (2012)

La Grammaire du français langue étrangère pour étudiants finnophones succède à la Grammaire française de l’étudiant finnophone publiée en 2009 (et à la version pdf en ligne, 2011). Elle la remplace désormais, car la version imprimée ne sera plus mise à jour. En effet, bien qu’elle reprenne une partie du contenu de son prédécesseur, la présente grammaire en ligne est le fruit de près de trois années d’uti­li­sa­tion sur le terrain, autrement dit dans l’enseignement. Elle a donc con­si­dé­ra­ble­ment évolué de­puis, et, comme son objectif principal est de servir de sup­port à l’enseignement, elle ne cessera d’être mise à l’épreuve de la pratique et d’évoluer encore.

Au terme d’une année universitaire (2011-2012) pendant laquelle la version en ligne a été testée, de nombreuses idées sont nées concernant la structure, la manière de présenter certaines règles etc., et la majeure partie d’en­tre elles ont été intégrées dans le contenu. D’autres impliqueraient des re­ma­nie­ments plus importants, qui sont déjà « dans les cartons », mais qu’on a jugé préférable de tester d’a­bord dans la pratique, ou qui auraient retardé encore la parution d’une version fonc­tion­nel­le. Com­me ces modifications n’affectent pas la validité du contenu actuel et que cette gram­maire en li­gne ne pouvait rester indéfiniment une version provisoire, il a été décidé de publier enfin la version 1.0. Certaines fonctionnalités qui n’ont pas d’incidence sur le contenu pro­pre­ment dit (index, glos­sai­re etc.) seront ajoutées ul­té­rieu­re­ment.

À l’occasion de la mise en ligne de la version définitive, la grammaire a retrouvé la palette de couleurs de la première version d’essai. Un outil est prévu ultérieurement qui permettra à l’utilisateur de choi­sir un modèle de mise en page.

Un tel ouvrage n’est jamais achevé. Le format d’édition en ligne permettant une mise à jour cons­tan­te et rapide, la version 2013 sera certainement différente sur bien des points, une fois que la pré­sen­te version aura subi une nouvelle année de test dans la pratique de l’enseignement (voir Évo­lu­tion et mise à jour).

Cet avant-propos est aussi l’occasion de remercier les étudiants et les collègues qui m’ont suggéré des améliorations diverses. Je remercie tout particulièrement ma fidèle lectrice de Saint-Pétersbourg, Mme Alexandra Moguilevskaïa, dont les remarques et questions pertinentes m’ont permis de revoir de nombreux passages.