Vous êtes ici : Le groupe nominal » L’article » L’article défini
66. Emploi de l’article défini : généralités

1. Le couple article défini/article indéfini

L’article défini s’utilise en opposition à l’article indéfini. Il faut choisir entre l’un ou l’autre (parfois on peut aussi utiliser un article zéro). L’opposition article défini / article indéfini permet d’exprimer des nu­an­ces par­fois très subtiles. Cette opposition entre article défini et indéfini repose sur le sens. Le finnois n’a pas d’article et en règle générale, la forme des noms en finnois n’aide pas à choisir l’article en français (contrairement à ce qu’enseigne la tradition grammaticale du FLE en Finlande).

2. Pas de correspondance mécanique entre finnois et français

Même si en finnois il existe certains moyens d’exprimer la même opposition entre définition et in­dé­fi­ni­tion que permet en français le choix entre article défini et article indéfini, cela se fait en général par des moyens différents (choix du verbe, ordre des mots etc.). Il y a parfois des correspondances entre les cas (les désinences casuelles, sijapäätteet) du finnois et les articles du français, mais c’est un pur ha­sard ! Pour choi­sir l’article en français, il faut analyser le sens de la phrase et non pas regarder à quel cas se trouve le nom en finnois.

Il n’y a donc pas de correspondance mécanique entre telle ou telle forme d’article en français et telle ou telle désinence casuelle en finnois. Pour plus de détails, voir « Partitif et partitiivi » p. 57, « Comptable ou massif ? » p. 58 et « Ne pas se laisser influencer par le finnois » p. 71.

3. Deux types de référence

Alors que l’article indéfini renvoie à un élément non identifié d’une classe (livre, poisson, route, pos­si­bi­li­té etc.), l’article défini indique que le groupe nominal renvoie à une entité qui est identifiable de façon uni­vo­que (yksiselitteisesti) par le contenu du groupe nominal. L’article défini signifie par conséquent que le groupe nominal ren­voie à quelque chose qui existe et qui est unique : il n’y a pas d’autre(s) référent(s) qui cor­res­pond(ent) à ce qui est décrit par le groupe nominal.

La référence établie par l’article défini peut concerner une ou plusieurs entités particulières précises : il s’agit alors d’une référence spécifique ; ou elle peut concerner l’ensemble d’une classe ou d’une sous-classe, il s’agit alors d’une référence générique (du latin genus, « genre, espèce ») : le nom désigne tout le genre (laji).