Vous êtes ici : Le groupe nominal » L’article » L’article défini
70. Opposition générique / non générique

1. Expression de la généricité en finnois

Comme toujours en français, le choix de l’article dépend du sens qu’on veut donner au nom. Comme le fin­nois ne dispose pas de déterminant spécifique permettant de marquer la généricité, cette opposition entre générique/non générique se rend souvent en finnois par des noms différents :

une montagne vuori : Le Mont-Blanc est une montagne.
la montagne vuoristo : L’air de la montagne est très pur. Vuoriston ilma on hyvin puhdasta.
une ville kaupunki : Il habite dans une ville. Hän asuu kaupungissa.
la ville kaupunkielämä : Je préfère la ville à la campagne.
un bruit ääni : J’ai entendu un bruit bizarre. Kuulin kummallisen äänen.
le bruit melu[haitat] : Le bruit est source de stress. Melu aiheuttaa stres­siä.
un avion lentokone : Un avion est passé au-dessus de la maison. Lentokone lensi talon ylitse.
l’avion lentäminen : L’avion est le moyen de transport le plus rapide. Lentäminen on nopein tapa matkustaa.
un bâtiment rakennus : Son bureau est dans un vieux bâtiment.
le bâtiment rakennusala : La crise du bâtiment a causé une crise du logement. Rakennusalan lama on aiheuttanut asuntopulan.
un cinéma elokuvateatteri : On a construit un nouveau cinéma dans le quartier. Kaupunginosaan on rakennettu uusi elokuvateatteri.
le cinéma elokuvataide : Le cinéma est aujourd’hui une véritable industrie. Elokuva on nykyään varsinainen teollisuuden ala.

Mais, évidemment, le fait qu’un nom soit précédé d’un article défini ne signifie pas automatiquement que ce nom ait une valeur générique. Des mots comme ville, bâtiment, avion (et tous les autres) peuvent aussi être déterminés par un article défini renvoyant spécifiquement à un référent :

Est-ce que tu connais Bayonne ? – Oui, la ville [= Bayonne] me plait beaucoup.
J’ai eu peur en voyant l’avion voler si bas. [l’avion = l’avion dans lequel j’étais] etc.

2. Le générique massif

L’article défini s’utilise aussi pour marquer la valeur générique des noms massifs (vin, chocolat, argent, amour, chance etc.) :

L’argent ne fait pas le bonheur.
Le vin est bon pour la santé.

Dans ces constructions, on dit quelque chose de général sur telle ou telle « matière » concrète ou abs­trai­te, et quand le nom est en fonction de sujet, il est quasiment impossible d’utiliser un article in­dé­fini. En finnois, on ne peut pas non plus mettre le sujet au partitiivi dans un tel cas :

*Du vin rouge est bon pour la santé.
*Punaviiniä on terveellistä.

Comparer avec un emploi non générique, où l’article indéfini est tout à fait possible :

Du vin rouge s’était répandu sur la nappe.
Punaviiniä oli läikkynyt pöytäliinalle.

En finnois, dans certains cas, la valeur générique peut parfois être marquée de façon « négative » par la désinence de l’adjectif attribut. En effet, l’adjectif attribut d’un nom massif est généralement au partitif, indépendamment de sa valeur générique ou spécifique. La valeur non générique peut oc­ca­sion­nel­le­ment être marquée par un nominatif comme dans l’exemple (a). L’exemple (b), avec adjectif au par­ti­tii­vi, re­pré­sente la valeur générique et la forme habituelle. Toutefois, le cas (a) est plutôt rare, car le finnois utilise l’adjectif attribut pratiquement toujours au partitiivi, comme dans l’exemple (c), où il est pourtant fait référence à une eau spécifique et non pas à l’eau en général. Là encore, on peut cons­ta­ter que le choix de l’article en français n’est pas dépendant de telle ou telle désinence casuelle en finnois :

(a)  Hygieeniseltä laadultaan järven vesi oli hyvä.
(a’) Sur le plan hygiénique, l’eau du lac était de bonne qualité. [l’ : référence spécifique]
(b)  Vesi on terveellis.
(b’) L’eau est bonne pour la santé. [l’ : référence générique]
(c)  Hannukurulla ja Nammalakurulla oli letkut suoraan lähteestä, ja niissä vesi oli hyvää.
(c’) À Hannukuru et Naamalakuru, des tuyaux sortaient directement de la source, et l’eau y était bonne. [l’ : référence spécifique]

3. Aimer + article défini

Cette valeur générique de l’article défini explique pourquoi on utilise en général un article défini après le verbe aimer, phénomène qui est source de nombreuses erreurs et inter­rogations chez les ap­pre­nants fin­no­pho­nes :

Il aime le chocolat. = tous les chocolats
Ma femme aime le cinéma. = les films

Quand l’objet du verbe aimer désigne une ou plusieurs occurrences concrètes, on utilise, logiquement, l’article comptable. On remarquera qu’il est ainsi parfaitement possible (contrairement à ce qu’en­sei­gnent certaines grammaires finlandaises) d’utiliser l’article indéfini singulier ou pluriel (mais le massif est exclu, pour les raisons expliquées au §2) :

Il aime le chocolat.
Il mange du chocolat. (du occurrence concrète).
Elle aime le vin. Elle boit du vin.
Elle aime un vin, le bourgogne. Hän pitää yhdestä viinistä, nimittäin burgundiviinistä.
Il aime les femmes. Hän on naistenmies.
Il a aimé des femmes dans sa vie, mais ne s’est jamais marié. Hänellä on ollut useita rakkauksia elämässään.

4. À retenir

En français, le choix de l’article dépend de facteurs sémantiques et ne peut pas se déduire mé­ca­ni­quement du cas (partitif, accusatif) auquel se trouve le nom en finnois. Voir p. 71.