Vous êtes ici : Le groupe nominal » L’article » L’article zéro
80. Absence d’article dans des cas déterminés : noms propres

1. Définition

Il y a de nombreux cas en français où on n’utilise pas d’article. On parle alors d’« article zéro » (arti­cle Ø). Cette absence d’article aussi une forme d’article, de la même manière que l’absence de dé­si­nen­ce (sijapääte) est la marque du nominatif en finnois. L’article zéro peut être commandé par le sens du nom, la structure de la phrase etc.

L’article indéfini commençant par d et qui disparait à cause de la règle d’effacement n’est pas un article zéro : il est à la forme « latente », et réapparait dès qu’on met le nom au singulier ou si on utilise une autre préposition (voir p. 60) :

Il a besoin de livres. [pluriel]
Il a besoin d’un livre. [singulier]
Il cherche des livres. [verbe avec COD]

En revanche, l’article zéro ne réapparait pas dans ce cas. Le nom Mozart reste sans article dans les deux cas. :

l’étude de Mozart [avec préposition de]
Il aime Mozart. [avec COD]

2. Deux catégories

Du point de vue de l’enseignement du FLE, on peut classer les cas d’emploi de l’article zéro en deux ca­té­go­ries :

3. Noms propres

Une grande partie des noms propres est sans article (il y a cependant d’assez nombreuses exceptions).

Rappel : les noms propres sont invariables et ne prennent donc pas d’s au pluriel (p. 13).

a. Noms de famille et prénoms

En général, les noms de famille et les prénoms sont sans article (voir les exceptions p. 89 §1) :

Pierre, Isabelle, Antoine, Sylvain
Mozart, Aalto, Yourcenar etc.

L’article est cependant couramment utilisé quand le nom propre est modifié par un adjectif :

Si tu avais vu la tête du pauvre Thomas, tu aurais eu pitié de lui.

On utilise aussi l’article quand le nom propre est au pluriel. Le nom propre lui-même reste cependant invariable :

les Riegel, les Robert, les Strauss père et fils
Bonne fête à toutes les Séverine ! [entendu à la radio]

b. Noms de villes

La plupart des noms de ville sont sans article :

Paris, Florence, Londres, Copenhague etc.

Certains ont un article défini, qui se contracte avec la préposition (voir p. 164) à et de :

La Baule, La Rochelle, Le Conquet
Le Cap (Kapkaupunki), Le Caire (Kairo), La Nouvelle-Orléans
Ils habitent au Havre depuis vingt ans, avant ils habitaient au Touquet.
L’équipe de rugby devrait rentrer du Cap ce weekend.

c. Noms de pays et de régions

Les noms de pays et de régions prennent un article (Le Pérou, la Finlande, Le Limousin, la Carélie etc.), mais en général la plupart des noms d’iles sont sans article :

Cuba, Hawaii, Antigua, Jersey, Madagascar, Porto Rico
Sainte-Hélène, Majorque (Mallorca), Minorque (Menorca), Bali

Beaucoup ont cependant un article. Il n’y a pas vraiment de règle permettant de décider de façon certaine si un nom d’ile prend un article ou non, le plus simple est d’apprendre les noms les plus fréquents par cœur, c’est en réalité une question de vocabulaire plus que de grammaire :

la Réunion, la Guadeloupe, la Martinique, Le Cap-Vert
le Spitzberg (Huippuvuoret), la Barbade, la Jamaïque, Le Groenland

Parmi les noms de pays, sont sans article :

Andorre, Djibouti, Israël, Monaco, Oman

Québec et Luxembourg...

Deux noms géographiques peuvent désigner à la fois le pays (ou la province) et la capitale : le Luxem­bourg, le Québec, dont les capitales sont Luxembourg et Québec (sans article) :

Nous passerons nos vacances au Québec en juin-juillet. Nous irons d’abord à Québec, puis nous resterons dans les environs de Tadoussac.
J’ai passé un an au Luxembourg, mais je n’ai pas habité à Luxembourg même, j’étais à Esch.

d. Noms de fêtes

Certains noms de fêtes sont généralement sans article, mais peuvent prendre un article dans certains cas, pour le détail voir p. 92 :

Noël, Pâques : à Pâques, avant Noël
Je vous souhaite un joyeux Noël.