Vous êtes ici : Le groupe nominal » L’article » L’article zéro
85. L’article zéro devant les noms de profession

1. Cas général

Devant un nom en fonction d’attribut (fi. predikatiivi) indiquant une profession, il n’y a normalement pas d’article. Ceci s’explique par le fait que quand le nom est employé pour désigner une profession, il est as­si­milable à un adjectif (voir p 281 et p. 292) :

Pierre est architecte. Ses parents étaient agriculteurs.
M. Boutefeu est traducteur. Son père est dentiste.
Notre voisin est directeur de banque.
Quand elle était petite, elle rêvait de devenir actrice, mais elle a fini professeur de français.

Toutes ces phrases répondent à la question « quelle est la profession de X ? » :

Quelle est la profession de ses parents ? Ils sont agriculteurs.
Quelle est la profession de notre voisin ? Il est ramoneur.
Mikä meidän naapurimme ammatti on? Hän on nuohooja.

2. Pas de complément possible

On emploie l’article zéro dans ce cas uniquement si le nom est utilisé sans complément. Si on le dé­ter­mine ou on le complète avec un élément particulier (un possessif, un adjectif, une proposition relative etc.), il faut utiliser un article :

Qui est Pierre ?
— Pierre est un architecte renommé.
Qui est son père ? / Comment connais-tu son père ?
— Son père est le dentiste de notre famille.

En effet, dans ce cas-là, on ne répond plus à la question « quelle est la profession de X ? » (architecte célèbre n’est pas une profession, le dentiste de notre famille non plus), mais à la question « qui est X ? », à laquelle on répond en général par c’est… (p. 281). Si on demande au sujet d’un inconnu Qui est-ce que c’est ?, il est logique qu’on ne réponde pas il est professeur, mais c’est un professeur, parce qu’on n’a pas demandé quelle est sa profession ? ou qu’est-ce qu’il fait dans la vie ?

3. En position détachée

Quand le nom de profession est placé en position détachée en tête de phrase, il reste sans article. C’est ainsi que s’explique l’absence d’article après de dans les phrases suivantes :

Il était boxeur, maintenant il est devenu chanteur. → De boxeur, il est devenu chanteur. Hän vaihtoi nyrkkeilijästä laulajaksi.
Il était footballeur amateur, et il est passé professionnel en 2009. → De footballeur amateur, il est passé professionnel en 2009. Hän siirtyi ammattipelaajaksi v. 2009.

Avec un adjectif, ce serait le même modèle :

Il était déjà impertinent, mais maintenant il est devenu franchement malpoli. →
D’impertinent, il est devenu franchement malpoli. Hänen nenäkkyytensä on muuttunut suorastaan töykeydeksi.
L’opération est déjà généralement difficile, mais dans ce cas elle devient impossible. →
De difficile, l’opération devient dans ce cas impossible. Leikkaus ei ole silloin pelkästään vaikea vaan suorastaan mahdoton.

 Suivant  >