Vous êtes ici : Le groupe nominal » L’article » L’article zéro
86. Apposition et énumérations

1. Apposition

Le nom en fonction d’apposition a souvent un article zéro (il y a beaucoup d’exceptions et l’emploi de l’article avec l’apposition est assez compliqué) :

M. Guérin, directeur de la cave coopérative, nous a fait visiter la cave.
Giono, écrivain peu connu en Finlande, est l’un des plus grands écrivains français du XXe siècle.
Nous avons mangé du mämmi, plat traditionnel de Pâques.

2. Après de

On considère aussi comme apposition un nom qui développe un mot après de ; dans ce cas, on n’utilise jamais d’article :

le mot de poisson sana ”kala”
le terme de « nom » substantiivi-sana [mot à mot « sana ”substantiivi” »]
la profession de médecin lääkärin ammatti [mot à mot lääkäri -ammatti]
la ville de Paris
la République de Finlande Suomen tasavalta [mot à mot Suomi-tasavalta]
le mois de février helmikuu [mot à mot helmikuu-kuukausi]
Le qualificatif de « professionnel » [määritelmä ”ammattilainen”] ne convient pas à ce jeune joueur.
Le terme de pronom est impropre pour désigner le mot cette.
Il importe d’avoir assimilé la notion de marqueur d’infinitif [p. 464] pour pouvoir utiliser le pronom de 3e personne à antécédent non GN COD correctement.
Le concept de communication n’est pas facile à définir.

La préposition de joue ici, et dans d’autres cas, le rôle d’un marqueur d’équivalence ou d’un com­plé­men­teur, qui peut remplacer une complétive ou une construction relative :

le fait de parler – le fait que tu parles
Il n’est pas inutile de relire. – Il n’est pas inutile que vous relisiez.
Ils ont décidé de partir. – Ils ont décidé qu’ils partiraient.
Ce petit plaisantin de Christian m’a fait une farce. – Christian, qui est un petit plaisantin, m’a fait une farce.

Ces constructions reposent donc sémantiquement sur la structure suivante :

le mot de nom = le mot qui est un nom
la profession de médecin = la profession qui est « médecin »
le mois de février = le mois qui est février
le terme de pronom = le terme qu’on appelle « pronom » etc.

3. Ce N de...

On retrouve la même valeur appositive dans des constructions où le nom en premier terme exprime une évaluation. Ces constructions peuvent être paraphrasées par une phrase avec attribut du sujet :

ce paresseux de Jean = Jean est un paresseux
cette merveille d’invention = cette invention est une merveille

Cet emploi est fréquent dans la langue parlée (notamment avec un déterminant démonstratif), mais s’uti­li­se aussi dans d’autres contextes :

cette crème de Bernard [Bernard est une crème todella mukava tyyppi]
Cet abruti de contrôleur [ce contrôleur, qui est un abruti] n’a pas voulu me croire.
cette saleté de bidule [ce bidule est une saleté]
J’ai essayé de faire démarrer cette saloperie de tondeuse, mais sans résultat [cette tondeuse, qui est une saloperie]
Aurons-nous un jour une suite à cette merveille de dessin animé ? [à ce dessin animé, qui est une merveille]
Asus a dévoilé aujourd’hui son monstre d’ordinateur, principalement dédié au jeu [son ordinateur, qui est un monstre].

4. Énumérations

Dans la langue écrite, on omet souvent l’article dans des énumérations :

Financiers, urbanistes, économistes, juristes et autres chercheurs s’occupent de ce problème.
En Finlande, le président de la République – et lui seul – a le privilège d’accorder titres et décorations. Arvonimien ja kunniamerkkien myöntäminen on tasavallan presidentin yksinoikeus.
L’édifice porte la marque du néoclassicisme : surfaces lisses et uniformes, fenêtres à motifs hautes et étroites.

La suppression de l’article permet dans la langue écrite d’utiliser en fonction de sujet du verbe des noms représentés massivement dans un sens générique (a), ce qui est en général im­pos­si­ble ou au moins bizarre (b), voir p. 70 §2 ; dans la langue courante, la généricité s’exprime ai­sé­ment et communément, par un pronom ça dans une construction disloquée (c) :

(a) Huile, vinaigre, sel et poivre sont les ingrédients nécessaires pour faire une vinaigrette. (b) ?? De l’huile, du vinaigre, du sel et du poivre sont les ingrédients nécessaires pour faire une vinaigrette.
(c) De l’huile, du vinaigre, du sel et du poivre, c’est tout ce qu’il faut pour faire une vinaigrette/ça suffit pour faire une vinaigrette.

L’emploi ou la suppression de l’article dans ces cas demande un certain sens de la langue, car il existe de nom­breu­ses contraintes (longueur de l’énumération, type de verbe, type de texte etc.). Dans la langue cou­rante, on met plutôt l’article (défini ou indéfini selon les cas) et l’apprenant de FLE a intérêt à utiliser plu­tôt un article. En revanche, l’article zéro est par­fai­tement normal dans une liste de produits ou d’ob­jets. Dans ce cas-là, les noms de la liste sont comme des appositions au « contenu » de la liste, et dans ce cas, si on uti­li­sait un article, ce serait l’article indéfini (comp­ta­ble ou massif) :

Pour l’excursion, n’oubliez pas d’emporter les objets suivants : couteau, gourde, lampe de poche, bottes, allumettes.
Composition : farine de seigle, levure, eau, sel.
Dans notre analyse, nous examinerons plusieurs types de mots : adverbes, conjonctions, prépositions.