Vous êtes ici : Le groupe nominal » Les autres déterminants » Les déterminants démonstratifs
101. Forme simple : ce

1. Forme habituelle

Le déterminant démonstratif le plus fréquemment utilisé est ce. Les formes ne sont pas nombreuses, le pluriel ne présente qu’une seule forme pour le masculin et le féminin :

101. Formes simples du déterminant démonstratif
singulierpluriel
masculinceces
devant voyellecet
féminincette

La forme du masculin singulier est cet devant voyelle ou h muet (cet se prononce comme cette) ; devant h disjonctif, ce ne change pas :

cet avion, cet espoir, cet hiver
ce handicap, ce haricot, ce héros

Au pluriel, la forme ces n’est pas modifiée devant voyelle. Attention aux confusions fréquentes avec le pronom démonstratif (p. 225), qui a des formes variées (celui, celles etc.).

2. Opposition proche-lointain

Malgré ce que laissent entendre certaines grammaires finlandaises (et même françaises), le français n’est pas aussi précis que le finnois (ou d’autres langues) avec les démonstratifs : l’opposition entre objet pro­che et objet lointain (finnois tämä/tuo, anglais this/that etc.) n’existe pas réellement en fran­çais. En gé­né­ral, on utilise tout simplement la forme ce, qui peut donc signifier « tämä », « tuo » et « se » :

Tu vois cette photo ? Näetkö tämän valokuvan?
Regarde cet avion, comme il vole haut ! Katso tuota lentokonetta, kuinka se lentää korkealla!
Ce film était nul ! Se elokuva oli surkea.

En effet, dans la situation de deixis (p. 501), l’énonciateur peut désigner de façon univoque ce que le dé­mons­tratif indique. Si c’est absolument nécessaire, on peut préciser la valeur proche ou lointaine du dé­mons­tra­tif en ajoutant un affixe -ci ou -, comme expliqué p. 102.