Vous êtes ici : Le groupe nominal » Les autres déterminants » Les déterminants possessifs
108. Sens et emplois divers du déterminant possessif

1. Valeur affective ou ironique

Le déterminant possessif peut prendre une nuance affective ou (à la 3e personne) ironique :

Arrête avec tes histoires ! Lopeta nyt höpötykset!.
Tu m’embêtes, avec ta voiture ! En jaksa enääkuunnella sinun autojuttujasi.
Alors, on fait sa crise ? Joko taas aloitat?
Eh bien, on veut pas faire ses devoirs ? Eikö sitä haluta tehdä läksyjä?

Le déterminant possessif peut aussi indiquer une manie, quelque chose de typique :

Maman est de nouveau devant sa machine à coudre. Äiti se on taas ompelukoneensa ääressä.
Il m’énerve, avec son golf !

2. Expressions typiques avec un déterminant possessif

On utilise souvent le déterminant possessif dans des expressions où en finnois on n’exprime pas le pos­ses­sif :

faire ses bagages pakata [laukkunsa], faire sa toilette peseytyä
faire ses adieux hyvästellä, faire ses devoirs tehdä läksyt
faire son marché käydä torilla [ostamassa ruokaa], faire son service olla armeijassa
passer son bac suorittaa ylioppilastutkinto, passer son permis käydä autokoulua
prendre son élan ottaa vauhtia, prendre son gouter syödä välipalaa
prendre son temps tehdä kaikessa rauhassa

On peut aussi ajouter à cette liste l’expression faire son droit lukea lakitiedettä, qui commence à être un peu vieillie.

3. Usage militaire

Dans l’armée (sauf dans la marine) on utilise le possessif mon pour s’adresser à un officier supérieur. Le déterminant mon correspond dans ce cas au finnois herra (« monsieur ») :

Oui, mon capitaine ! Kyllä, herra kapteeni!
À vos ordres, mon commandant ! Käskystä, herra majuri!




 Suivant