Vous êtes ici : Le groupe nominal » Les autres déterminants » Les autres déterminants indéfinis
124. Tous / tout

1. Généralités

Le mot tout a un comportement hybride : il peut s'utiliser comme véritable déterminant, autrement dit précéder le nom comme d'autres déterminants indéfinis (un, quelques, etc.). Plus fréquemment, il est associé à un autre déterminant, défini ou indéfini. Il se comporte alors comme un adjectif et forme avec ce déterminant un groupe déterminant (p. 4 §1).

Tout s’accorde en genre et en nombre. Formellement, il est identique au pronom indéfini tout, mais a un comportement très différent. Il y a également des différences dans la prononciation. Voir p. 335 un résumé général sur tout déterminant, pronom et adverbe.

124. Formes du déterminant tout

singulierpluriel
masculintouttous
féminintoutetoutes

2. Tout déterminant

Le mot tout(e) est employé comme véritable déterminant à la place du groupe déterminant habituel tou(te)s les essentiellement dans la langue écrite ou soutenue, ou dans certaines ex­pressions fi­gées. Il correspond au finnois jokainen. Le plus souvent, il est employé au singulier, comme chaque. Cet emploi est relativement limité :

Toute personne qui en fera la demande recevra le livre gratuitement.
Tout produit défectueux sera remplacé.
Pour éviter tout malentendu, veuillez présenter une pièce d’identité.
Entrée interdite à toute personne étrangère au service. Asiattomilta pääsy kielletty
Tout autre aurait refusé. Kuka tahansa muu olisi sanonut ei.
Toute peine mérite salaire.
à tout moment, à tout instant ; en toute occasion joka yhteydessä, à tout âge
en tout cas [variante en tous cas, voir ci-dessous]
de toute manière, de toute façon

Tous déterminant s’utilise aussi au pluriel, nettement plus rarement, dans certaines expressions plus ou moins figées :

la vanité de toutes choses kaiken katoavaisuus
en tous points kaikessa
de toutes parts kaikkialta [part signifiait anciennement « direction », cf. quelque part, autre part]

Remarque : la locution adverbiale en tout cas s’écrit normalement au singulier, mais de nombreux usagers de la langue l’ignorent et écrivent en tous cas, avec tous au pluriel [plus de 2 millions d’occurrences avec le pluriel tous sur Google (octobre 2011), contre près de 8 millions avec tout, soit plus de 20 % des cas]. À cause du sens, on ne peut pas vraiment considérer la graphie en tous cas comme très fautive, mais la norme dans la lan­gue écrite est en principe la forme avec le singulier tout.

3. Tout élément de groupe déterminant

a. Singulier

Tout(e) + déterminant singulier signifie « entier » (finnois koko, kokonainen) :

J’ai lu tout le livre.
toute la journée, toute la nuit, toute la matinée
Tu as mangé tout le gâteau ?
J’ai tout mon temps. Minulla ei ole kiire.
Tout son appartement est peint en blanc.
Il est resté toute une année chez nous.

Normalement, il n’est pas possible de combiner plusieurs déterminants indéfinis (p. 2 §4), cependant, on peut dire tout(e) un(e), car dans ce groupe déterminant le mot tout est un adjectif. Au pluriel, ce n’est pas le cas et le GN *toutes des caisses (kokonaiset laatikot) est agrammatical. La forme toutes les caisses avec article défini signifierait « kaikki laatikot ». Pour traduire le pluriel kokonaiset, on uti­lise en­tier post­posé :

Hän ostaa kokonaisen laatikon viiniä. → Il achète toute une caisse de vin.
Hän ostaa kokonaisia laatikoita viiniä. → Il achète des caisses de vin entières.

Remarque : tout le monde (mot à mot en finnois koko maailma) signifie toujours en français « kaikki ihmiset ». Si on veut rendre l’idée du finnois koko maa­il­ma, il faut utiliser la tournure avec adjectif post­posé le monde entier.

b. Pluriel

Au pluriel, tou(te)s est suivi d’un déterminant défini et signifie en finnois « kaikki » :

Tous les jours, toutes les nuits.
Il l’a dit à tous ses amis.
Tu veux quel livre ? – Je prends tous les trois.
Lisa a mangé toutes les pommes.

Quand tous est déterminant pluriel, il se prononce [tu] (sans [s]).