II. Prépositions et adverbes4. Les prépositionsA. Généralités
151. Prépositions vs. adverbes

1. Distinction entre prépositions et adverbes

En finnois, il existe un certain nombre de prépositions ou postpositions qui peuvent également s’em­ploy­er telles quelles comme adverbes: takana, ennen, jälkeen etc. Il n’y a donc pas de différence de forme entre la préposition et l’adverbe, ce qui a souvent pour conséquence que les finnophones ont du mal à dis­tinguer les deux. Or, en français, la forme de la locution prépositionnelle est souvent légèrement dif­fé­ren­te de celle de l’adverbe, et il faut faire attention à ne pas les confondre. Inversement, certains adverbes et prépositions sont de forme identique, et il faut éviter de faire l’erreur inverse, c’est-à-dire de munir la pré­po­si­tion d’un de inutile:

151. Adverbes et prépositions/locutions prépositionnelles
finnoisformes différentes en français
forme unique adverbe préposition/locution prép.
sisällä en-dedans au-dedans de
allaen-dessous en dessous de
ulkonadehors hors de
alapuolellaen bas en bas de

formes identiques
edessädevant
ennenavant

Ce tableau ne présente que quelques exemples. Il y en a encore d’autres (voir la liste p.156):

Depuis son retour, je le trouve changé.
Elle a changé d’emploi et depuis elle a beaucoup plus de temps pour ses enfants.

Fondamentalement, il s’agit toujours d’un problème de vocabulaire (mémorisation pure), mais qui, dans le cas des finnophones, est compliqué par le fait qu’en finnois la préposition ou postposition a une forme identique à l’adverbe: sisällä, ulkona, vieressä etc. Le critère formel permettant de distinguer la préposition de l’adverbe est que la préposition est suivie d’un groupe nominal (le sauna est derrière la maison), alors que l’adverbe s’emploie de façon isolée (le sauna se trouve derrière). Sur ce point, la distinction entre adverbes et prépositions (notamment spatiales) est parfois malaisée, car dans certains cas on peut in­ter­pré­ter l’adverbe comme une préposition avec anaphore prépositionnelle (Tu as mis la statuette à côté du petit vase? −Non, je l’ai mise devant).

2. Attention à la forme des prépositions

On constate que dans certains cas, un même mot en finnois peut avoir deux équivalents différents, mais dans d’autres cas seulement un seul: devant ou avant. Cette asymétrie explique sans doute les erreurs fréquemment constatées qui consistent à créer une préposition imaginaire *devant de + GN ou *avant de + GN, peut-être aussi sous l’influence de l’italien ou de l’espagnol). Devant et avant n’ont pas d’élément de quand ils précèdent un GN (voir p.157):

devant la maison, avant son retour, devant le tableau, avant les vacances etc.


 Précédent  Suivant