Vous êtes ici : Prépositions et adverbes » Les prépositions » Généralités
152. Répétition et ellipse des prépositions

1. Répétition et ellipse des prépositions et locutions prépositionnelles

Quand une préposition porte sur plusieurs groupes nominaux, on peut répéter la préposition ou la lo­cu­tion prépositionnelle devant chaque GN :

Ce chef-d’œuvre, grâce à la loi du 1er aout 2003 sur le mécénat et grâce au mécénat du Crédit Agricole, va rejoindre les collections, les trésors, de ce musée.
Cette fiche signalétique propose diverses directives indiquant comment établir de bonnes relations avec votre banquier et avec d’autres prêteurs.

La répétition de la préposition n’est cependant pas toujours nécessaire. On peut la répéter pour des rai­sons d’insistance ou d’effets de style (le premier exemple ci-dessus est extrait d’un discours officiel), ou aussi pour des raisons de clarté ou de structure de la phrase. Mais la plupart du temps, il suffit d’exprimer la préposition devant le premier groupe nominal et de la sous-entendre devant les autres groupes ; il faut ce­pen­dant que les deux GN ne soient pas séparés par d’autres prépositions pouvant nuire à l’in­ter­pré­tation de la construction :

La vinaigrette se fait avec de l’huile, du vinaigre, du sel et du poivre.
Des vacances reposantes pour vous, votre famille et vos amis.

Plus d’exemples…

Malgré le vent et la pluie, la promenade en bord de mer a été agréable.
Nous nous demanderons dans cette étude comment les Français expriment leurs opinions sur la baisse de l’utilisation de leur langue dans le monde et sur les moyens de la combattre [ici la répétition de sur est nécessaire pour plus de clarté, à cause des prépositions de et dans dans les groupes prépositionnels de leur langue et dans le monde].

Dans le cas d'une locution prépositionnelle dont le dernier élément est la préposition à ou de, on peut sous-entendre les autres éléments de la locution, mais la répétition de l'élément à ou de est obligatoire, voir ci-dessous.

2. Prépositions à et de

Les prépositions à et de ne peuvent pas être mises en commun devant plusieurs groupes nominaux. Il faut obligatoirement les répéter devant chaque groupe nominal :

Il faut penser aux formes de discours privilégiés par le politique, notamment à la rhétorique et au sophisme.
Nous parlerons aussi de l’Union européenne et de sa politique linguistique.
On ne s’était pas du tout préoccupé de l’organisation du voyage ni de la réservation des billets.

Quand on répète des locutions prépositionnelles terminées par à et de, la répétition de l’élé­ment final à et de est obligatoire (la répétition des autres éléments est facultative) :

à cause du froid et de la neige
En raison d’une panne de courant et de perturbations de trafic, le train aura une heure de retard.

Plus d’exemples…

Il y a des érables autour de l’église et du cimetière.
Grâce à des subventions et à des taux avantageux accordés par la ville, les bâtiments écologiques poussent comme des champignons.
Se pose d’ailleurs la question du rôle des programmes nationaux par rapport aux roadmaps et aux programmes se situant au niveau européen ou international.

Dans certaines locutions figées, la préposition est toujours répétée :

d’une façon ou d’une autre
à un moment ou à un autre