Vous êtes ici : Prépositions et adverbes » Les prépositions » Les prépositions dans l’expression du lieu
165. Œuvres, parties d’ouvrages

1. Règle générale

Devant les noms désignant une œuvre ou une partie d’œuvre, on utilise pratiquement toujours la pré­po­si­tion dans :

dans ce film, dans cette symphonie, dans sa thèse, dans ce roman
dans la préface, dans l’allegro, dans l’introduction, dans le finale
dans un article, dans la partie II, dans le tome IV, dans le volume I
dans la conclusion, dans la bibliographie, dans l’annexe, dans l’index, dans le corpus
dans les références bibliographiques, dans le générique, dans les notes

Il y a une différence entre la forme dans les notes et en note :

en note = alaviitteenä, alaviitteen muodossa
dans les notes = alaviitteissä

Cependant, à cause de la proximité de sens (en note signifie implicitement dans les notes), on mélange as­sez fréquemment les deux formes et on utilise la forme en note de façon générique (a). La construction dans les notes désigne plutôt l’ensemble des notes (b) :

(a) Les références précises de ce passage sont données en note.
(b) Nous avons trouvé beaucoup d’imprécisions dans les notes.

2. Paragraphe et alinéa

Les mots paragraphe et alinéa (uusi kappale, momentti) font exception. On utilise la préposition à pour in­di­quer la situation d’un point dans le texte (à quel endroit se trouve quelque chose) :

au paragraphe suivant, au paragraphe 1.2, au paragraphe précédent
à l’alinéa suivant, à l’alinéa précédent, à l’alinéa 2c.
Nous examinerons le problème de la saillance au paragraphe suivant.

Mais si on veut insister sur le fait que quelque chose se trouve à l’intérieur d’un paragraphe, on utilise dans, notamment quand on désigne le paragraphe où on se trouve (puisque dans ce cas, la situation du pa­ra­graphe par rapport à l’ouvrage est implicite). De même, on utilise dans si on détermine le mot pa­ra­graphe avec un adjectif (autre que suivant ou précédent) ou une autre construction :

dans ce paragraphe, plus loin dans le même paragraphe
dans cet alinéa, dans un long paragraphe, dans un paragraphe qui sert de transition
le terme analysé dans le paragraphe précédent [désigne le contenu du paragraphe, plus que la situation]

3. Pages

Pour renvoyer à une page, on utilise plusieurs types de constructions, là où le finnois n’utilise que le seul adessif (sivulla) :

– le plus simple et le plus fréquent est la forme sans préposition :

La phrase se trouve page 6.
Ouvrez votre livre page 154.
La citation continue page 200.
L’annexe se trouve page 121.

– dans les exemples précédents, on peut aussi utiliser la préposition à ; la préposition est nécessaire si on utilise un adjectif :

La phrase se trouve à la page 6.
Ouvrez votre livre à la page 154.
La citation continue à la page 200.
L’annexe se trouve à la page 121.
Nous renvoyons au tableau qui figure à la page précédente.
Le texte continue à la page suivante.

Dans la langue courante, on dit aussi simplement page suivante ou page précédente. Cependant, dans la langue écrite soignée, on utilise la construction avec à et article.

– on utilise aussi la préposition en pour désigner certaines pages qui désignent des éléments organiques traditionnels d’un ouvrage :

en première page, en page de garde
en page 2 de la couverture, en dernière page

Mais on dit nettement plus rarement (style soutenu) :

Le tableau se trouve en page 244. Plutôt :
Le tableau se trouve page 244 (ou : à la page 244).

– si on parle de la page comme surface de présentation, on utilise sur :

Sur cette page, il y a de nombreuses illustrations.
Les notes s’étendent sur toute la page 23.