Vous êtes ici : Prépositions et adverbes » Les prépositions » Les prépositions dans l’expression du temps
172. Mois et saisons

1. Saisons

La préposition est variable : on utilise à pour le printemps, en pour les autres (cette irrégularité provoque de nombreuses erreurs), si on emploie le nom de saison sans aucun complément ou déterminant :

au printemps keväällä 
en été kesällä
en automne syksyllä
en hiver talvella

Si on complète le nom d’une manière quelconque, la préposition varie :

printemps :
Il est venu au/le printemps dernier. 
Il viendra le printemps prochain. 
Il viendra au printemps de l’an prochain. 
Il est venu au printemps 2005.
été :
Il est venu l’été dernier. 
Il viendra l’été prochain. 
Il viendra l’été de l’an prochain. 
Elle repartira durant l’été 2013 / elle repartira en 2013 en été
[ou, moins fréquent et nettement moins bon : en été 2013]
automne :
Il est venu l’automne dernier.
Il viendra l’automne prochain. 
Il viendra l’automne de l’an prochain.
Le bail expirera à l’automne 2016.
hiver :
Il est venu l’hiver dernier.
Il viendra l’hiver prochain.
Il viendra l’hiver de l’an prochain.
La maison a été vendue pendant l’hiver 2007 ou durant l’hiver 2007
[ou, moins fréquent et moins bon : en hiver 2007]

2. Mois et parties du mois

Devant les noms de mois, on utilise normalement en ou au mois de :

en mai, en juillet, en janvier
au mois de mai, au mois de juillet, au mois de janvier
en février 1956, en aout 1914

Pour indiquer le milieu du mois avec le mot milieu ou mi, on utilise la préposition à. Dans la langue cou­ran­te, il est fréquent d’omettre la préposition :

au milieu du mois de juillet
jusqu’au milieu du mois de décembre
il rentrera mi-juin ou à la mi-juin
nous partons à la mi-juillet ou nous partons mi-juillet
après la mi-juillet ou après mi-juillet
jusqu’à la mi-décembre ou jusqu’à mi-décembre

Pour le début et la fin du mois, on utilise la forme au début de ou à la fin de :

au début du mois d’octobre / au début d’octobre
à la fin du mois de septembre
à partir de la fin du mois de janvier
vers la fin du mois de mai

Dans la langue courante, on peut utiliser les mots début et fin comme des prépositions. Dans ce cas, on n’utilise pas d’article :

Il est parti fin juin.
Ça recommencera fin octobre.
jusqu’à fin avril
ce sera fini début octobre
à partir de début février

On peut ainsi dire indifféremment :

à partir du début de février
à partir de début février [langue courante]

Attention cependant à ne pas mélanger les deux formes : *à partir du début février est impropre. Dans la langue courante, on peut aussi très bien utiliser la forme complète au début de et à la fin de. En cas de doute, l’apprenant FLE a intérêt à utiliser cette dernière.