Vous êtes ici : Prépositions et adverbes » Les adverbes
176. Forme et types d’adverbes

1. Forme

Les adverbes sont des mots invariables dont, pour la plupart, la forme s’est cons­ti­tuée au cours de l’évo­lu­tion de la langue. Certains sont originellement des noms (beaucoup), d’autres des ad­jec­tifs (vite, adjectif à l’origine, ne s’utilise plus guère aujourd’hui que comme adverbe), ou des mots dont la formation est opa­que pour l’usager moderne (demain, peu, aujourd’hui etc.). Cer­tains adjectifs employés couram­ment comme tels peuvent aussi être employés comme ad­ver­bes (taper fort). Ce phénomène existe aussi en fin­nois (par exemple lyödä kovaa).

De nombreux adverbes sont formés de plusieurs mots et constituent des locutions adverbiales (voir les locutions prépositionnelles p. 150 §2), exemples (a) et (b) ci-dessous. Certaines de ces locutions s’écrivent avec un trait d’union (exemples (b). Dans le cas de certaines locutions, les éléments se sont soudés et forment un seul mot, dont les usagers de la langue ne reconnaissent plus les éléments séparés (exemples (c) : [1]

(a) d’ores et déjà, en vain, tout de suite, tout à coup, à qui mieux mieux
(b) avant-hier, ci-contre, sur-le-champ, là-bas, après-demain etc.
(c) néanmoins, cependant, beaucoup, pourtant

L’utilisation de certains adjectifs comme adverbes (p. 38) permet de « former » de nouveaux adverbes à par­tir de mots existants. Il existe en outre une catégorie d’adverbes relativement « ouverte », autrement dit dans la­quel­le on peut former des adverbes nouveaux, ce sont les adverbes formés avec le suffixe ‑ment, qui correspond au suffixe finnois -sti. Ces adverbes soulèvent un certain nombre de problèmes pour les finnophones, c’est pourquoi une page séparée leur est consacrée (p. 177).

2. L’accord de l’adverbe

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, puisque les adverbes font partie d’une catégorie de mots réputés in­va­ria­bles, il existe certains cas dans les­quels l’adverbe s’accorde en genre et en nombre. Ce sont des cas dans lesquels un ancien adjectif employé comme adverbe dans telle ou telle position a conservé des traces d’ac­cord.

L’Europe tout entière
Elle était toute mouillée et tout étonnée.
Nous étions tout horrifiées et toutes honteuses.

La porte était grand ouverte / était grande ouverte.