Vous êtes ici : Prépositions et adverbes » Les degrés de comparaison » Le superlatif
195. Remarques sur le comparatif et le superlatif

1. Superlatif en français vs comparatif en finnois

Quand on exprime que dans un ensemble composé de deux éléments l’un des éléments est meilleur, plus grand etc. que l’autre, le français utilise le superlatif, alors que le finnois utilise le comparatif :

Selon la loi française, le jumeau né en deuxième est le plus âgé. Ranskan lain mukaan toisena syntynyt kaksonen on vanhempi lapsi.
Quel chemin tu prends pour rentrer, le plus court ou le plus long ?
Je prends le plus long, parce qu’il y a de si beaux paysages. Kumpaa reittiä menet kotiin, lyhyempää vai pidempää? – Menen pidempää, koska siinä on niin kauniita maisemia.

Dans certaines expressions, en français on emploie uniquement le positif là où le finnois emploie le com­pa­ra­tif :

le beau sexe kauniimpi sukupuoli
tirer la courte paille vetää lyhyempi korsi

Dans la phrase Je prends le plus long, l’article est interprété par les locuteurs francophones comme un élément obligatoire du superlatif le plus adjectif. Quand on compare deux éléments seulement, on pour­rait cependant aussi interpréter ce groupe comme la combinaison de l’article défini et d’un com­paratif le + plus adjectif (cf. l’italien). Comme l’article défini est utilisé de toute façon, il est difficile de tran­cher entre les deux interprétations et cela ne joue aucun rôle sur le plan pratique. L’essentiel pour l’ap­pre­nant fin­nophone est de se souvenir que le comparatif se rend dans un tel cas par un superlatif en fran­çais (et inversement, l’apprenant français de finnois doit se rappeler que le superlatif équivaut ici à un com­pa­ratif en finnois).

2. Le superlatif employé comme nom

Le superlatif peut s’employer comme nom et occuper les fonctions de sujet, attribut, objet etc. :

Le plus rapidement sera le mieux.
On évité le pire.
Le pire, c’est que nous avons raté l’avion et avons dû attendre le suivant trois jours.
Le plus ennuyeux dans toute cette affaire a été que nous avons perdu trois jours de vacances.

Le mieux et le pire s’utilisent dans diverses expressions courantes :

s’attendre au pire varautua pahimpaan
qui mieux est... [kimjøze] ja mikä parasta ...
au pire pahimmassa tapauksessa
au mieux parhaassa tapauksessa
pour le meilleur et pour le pire myötä- ja vastoinkäymisissä
Tout va pour le mieux. Kaikki on parhain päin.
pratiquer la politique du pire. Maalata piruja seinälle.
On constate un léger mieux. [Potilaan] tila on hieman kohentunut.
Il y a du mieux. On tapahtunut parannusta.
Le mieux est l’ennemi du bien. Paras on hyvän vastakohta.