Vous êtes ici : Les pronoms » 8. Pronoms démonstratifs et possessifs D. Les pronoms possessifs
248. Forme et emploi

1. Forme

Les pronoms possessifs sont composés de l’article défini et de l’adjectif possessif mien, tien, etc. Cet adjectif possessif ne s’emploie pratiquement plus en dehors de ce cas, sauf dans un usage litté­raire : un mien ami (p. 107 §4). L’article défini et l’adjectif qui composent le pronom possessif s’ac­cor­dent en genre et en nom­bre.

248. Les pronoms possessifs
singulierpluriel
masculinfémininmasculinféminin
possesseur singulierle mienla mienneles miensles miennes
le tienla tienneles tiensles tiennes
le sienla sienneles siensles siennes
possesseur plurielle nôtrela nôtreles nôtres
le vôtrela vôtreles vôtres
le leurla leurles leurs

Remarque : l’article défini qui est un élément du pronom possessif se contracte avec à ou de :

François a rapporté mon livre, mais il n’a pas pensé au tien.
J’ai nettoyé l’écran de mon ordinateur, mais pas encore celui du tien.
Mes enfants ont beaucoup aimé ce jeu, je l’offrirai aux vôtres pour Noël.

2. Emploi

Syntaxiquement, le pronom possessif se substitue à un groupe nominal contenant un déterminant pos­ses­sif et un nom. Il peut renvoyer à un GN antécédent exprimé ou bien à un GN non exprimé mais iden­tifiable par le contexte :

J’ai apporté mon portable. → J’ai apporté le mien.

En finnois, on uti­li­se le génitif du pronom personnel, ou par exem­ple oma :

Notre maison est plus petite que la leur. Meidän talon on pienempi kuin heidän.
J’ai pris mes skis, mais j’ai oublié les tiens. Otin omat sukset mukaan, mutta unohdin sinun. 
Ces gants sont à toi. Sur les miens, il y a des initiales. Nämä lapaset ovat sinun. Minun omissani on nimikirjaimet. 
Je n’ai pas de parapluie, tu peux me prêter le tien ? Minulla ei ole sateenvarjoa, voitko lainata omaasi?

On peut aussi uti­li­ser le pronom possessif pour exprimer la possession à la place de être à + pro­nom personnel, voir p. 232 §3 :

À qui est ce livre ? Il est à toi ? / C’est le tien ?
Quelqu’un a oublié son parapluie.
Il n’est pas à moi / Ce n’est pas le mien.