Vous êtes ici : Les pronoms »  Les pronoms personnels » Le P3 à antécédent non GN
287. Le P3 à antécédent non GN com­plé­ment d’objet in­di­rect : autres pré­po­si­tions

1. Forme syncrétique là-dessus

Quand le P3 renvoie à un groupe dépendant le pré­po­si­tion sur, il est couramment repris par l’adverbe là-dessus, qui fait dans ce cas office de P3 à antécédent non GN au mê­me titre que les formes y et en. C’est en fait une forme syncrétique de sur cela (voir NB. ci-dessous). Cette forme s’uti­li­se dans la langue écrite et parlée :

Nous avons déjà parlé de ce problème et je suis désolé de revenir là-dessus, mais c’est une question très importante.
Le paiement a plusieurs semaines de retard, heureusement que moi je compte là-dessus pour vivre.
En allemand, par contre, le prétérit qui, insistons là-dessus, n’est pas identique à l’imparfait français, peut remplir la fonction propre au passé simple.
La loi a dit clairement dans le texte (alors que le Sénat n’était pas d’accord, mais le Parlement est revenu là-dessus), que les collectivités ont dix ans pour mettre les installations sportives en conformité avec les normes.
C’est là-dessus que s’appuient certaines théories de voyage dans l’espace-temps.
Le vrai problème vient d’un défaut de l’industrie pour prendre en charge une partie du financement de la recherche, et c’est là-dessus qu’il faut se concentrer.

Dans la langue écrite soignée, on préfère cependant éviter la forme là-dessus et uti­li­ser des tournures avec un GN plus précis (par exem­ple sur cette règle si on parle d’une règle) ou un GN passepartout com­me sur ce point, sur cet aspect, sur cette chose, à ce sujet, ou encore la forme normale sur cela :

De plus, comme tout objet, les fonctions JavaScript possèdent des attributs et des méthodes. Nous reviendrons sur cet aspect par la suite car il est capital dans la mise en œuvre de programmation orientée objet par prototypage.
C’est sur cela que s’appuient certaines théories de voyage dans l’espace-temps.
Le vrai problème vient d’un défaut de l’industrie pour prendre en charge une partie du financement de la recherche, et c’est sur cet aspect qu’il faut se concentrer.
Nous n’avons rien d’autre à ajouter à ce sujet.

Remarque : le groupe là-dessus est aussi fréquemment employé dans la langue courante comme un adverbe de temps, dans le sens de« et maintenant / à présent ». C’est une variante de l’expression sur ce (p. 234 §5) :

Bon, les amis, là-dessus, je vous laisse.
Là-dessus, pour dire Sur cela, à ces mots, dans le moment. Là-dessus, il nous quitta. [Dictionnaire de l’Académie française, 5e éd. 1814, sv. dessus]

2. COI introduit par autre pré­po­si­tion

Si le P3 à antécédent non GN renvoie à un groupe introduit par une autre pré­po­si­tion que à (dans), de ou sur, il n’existe pas de forme syncrétique particulière et on exprime la pré­po­si­tion devant le P3 ça/cela :

Il y a eu de nombreux abus dans ce secteur et la direction de la concurrence ne cesse de mettre les consommateurs en garde contre cela.
C’est vers ça que nos efforts communs doivent tendre.
Lumière, ombres, reflets, c’est avec tout cela que le réalisateur joue dans le film.