Vous êtes ici : Les pronoms » Les pronoms personnels » Place et ordre des pronoms personnels
313. Place et ordre des pronoms objet du verbe

1. Règle générale

Les pronoms personnels en fonction d’objet (objet direct et objet in­di­rect) se placent habituellement après le sujet et l’adverbe négatif ne, et immédiatement avant le verbe dont ils dépendent. Aux temps com­posés, ils se placent devant l’auxiliaire. Pour le pronom objet d’un in­fi­ni­tif dépendant d’un autre ver­be, voir p. 314, et pour l’impératif affirmatif, p. 316.

Exem­ples de pronoms personnels en fonction de COD :

Est-ce que tu m’aimes ? – Oui, je t’aime.
Je lui ai recommandé la prudence. Elle ne m’a pas écouté.
Nous vous croyons.
Essaye de me comprendre.

Exem­ples de pronoms personnels en fonction de COI :

Ce livre m’appartient. [appartenir à]
Je te téléphonerai ce soir. [téléphoner à]
Nous ne vous demandons rien. [demander à] Emme pyydä teiltä mitään.
Des amis nous l’ont proposé. [proposer à]

2. Incompatibilité des formes objet

On ne peut placer devant le verbe (en position conjointe) qu’un seul pronom personnel de 1e et 2e per­sonne à la forme objet (me te nous vous). De mê­me, on ne peut pas placer ces pronoms devant le verbe en mê­me temps qu’une forme COI lui ou leur. On ne peut pas dire *il nous vous présentera (finnois hän esittelee meidät teille). Si le verbe a à la fois un COD et un COI, le COI est exprimé à la forme disjointe précé­dée d’une pré­po­si­tion :

Il nous présentera à vous. [et non pas : *Il nous vous présentera.]
Ils m’ont confiée à vous. [et non pas : *Ils m’ont vous confiée.]
On m’avait recommandé à eux. [et non pas : *On me leur avait recommandé.]

Ces pronoms personnels ne peuvent pas se placer en mê­me temps devant le verbe parce que les formes COD et COI des pronoms de 1e et 2e personne sont identiques : il serait donc impossible de décider la­quel­le des deux est l’objet direct et la­quelle est l’objet in­di­rect (cf. *il nous vous présentera : « vous à nous » ou « nous à vous » ?).

Quand le COI est exprimé après une pré­po­si­tion, la forme disjointe moi toi nous vous ne sert pas forcé­ment à focaliser (p. 511 §2) le référent, puisque c’est la seule forme possible (on ne peut pas employer de forme conjointe). Si on veut mettre le référent en relief, à l’oral l’intonation permet de mettre l’accent sur le pronom (il nous présentera à vous). À l’écrit, il faut uti­li­ser d’autres procédés, par exem­ple une phrase clivée (p. 618) : c’est à vous qu’il nous présentera.

3. Devant les verbes à pronom réfléchi

C’est pour la raison exposée au paragraphe précédent qu’on ne peut pas non plus uti­li­ser si­mul­ta­né­ment les formes me te nous vous lui leur avec des verbes à pronom réfléchi. Quand le verbe est construit avec un pronom réfléchi, le pronom objet se met à la forme disjointe après pré­po­si­tion :

Je me souviens de toi. [et non pas : *Je me te rappelle.] (voir p. 309 §3)
Il s’est adressé à moi. [et non pas : *Il se m’est adressé.]
Nous nous intéressons à vous. [et non pas : *Nous nous vous intéressons]
(erreurs fréquentes chez les fin­no­pho­nes).

Il ne peut donc y avoir en mê­me temps devant le verbe qu’un pronom personnel objet in­di­rect et un pro­nom de 3epersonne objet direct (je te le dis), sur le modèle suivant

sujet [me te se nous vous lui leur] [le la les etc.] verbe