Vous êtes ici : Les pronoms » Pronoms impersonnels et indéfinis » Les pronoms indéfinis
325. La place du pronom rien

Les pronoms indéfinis occupent en général dans la phrase la place du groupe nominal et ne posent pas de dif­fi­cul­tés particulières. Cependant, le pronom rien a un comportement spécifique.

1. Aux temps composés

Aux temps composés, rien COD se place après l’auxiliaire :

Tu n’as rien mangé.
Je n’ai rien compris.

Quand rien est complété par un adjectif ou une structure équi­va­lente, soit il reste à sa place après l’au­xi­liaire, soit (moins fréquemment) il se met, avec l’adjectif, après le verbe :

Je n’ai rien vu d’intéressant. ou Je n’ai vu rien d’intéressant.
Je n’ai jamais rien entendu de tel. ou Je n’ai jamais entendu rien de tel.
Ils n’avaient rien découvert d’intéressant. ou Ils n’avaient découvert rien d’intéressant. (voir p. 35)

Quand le pronom est complété par l’adjectif autre, on maintient en général le groupe rien d’autre en­sem­ble et il se place donc après le verbe :

Il n’a demandé rien d’autre.
On n’a acheté rien d’autre.
La police n’avait révélé rien d’autre.

2. Objet d’un in­fi­ni­tif dépendant d’un autre verbe

Le pronom rien COD d’un verbe à l’in­fi­ni­tif dépendant d’un autre verbe se place avant tous les autres pro­noms qui dépendent de cet in­fi­ni­tif :

Je n’ose rien leur dire.
Elle ne veut rien manger.
Il ne va plus rien en rester.
Anne ne peut rien lui en dire.
Il ne sait rien faire.

Si le verbe dont dépend l’in­fi­ni­tif est à un temps composé, le pronom rien COD se place après l’auxiliaire du verbe dont dépend l’in­fi­ni­tif :

On n’a rien pu faire. Mitään ei ollut tehtävissä.
Je n’ai rien osé lui dire.
Anne n’a rien pu dire.
Il n’a rien voulu leur dire.
Il n’a rien su faire.

Langue parlée

Dans la langue parlée, on entend couramment placer le pronom après le participe :

On a pu rien faire
On a voulu rien leur dire

Dans les complétives infinitives (voir p. 674), on maintient l’ordre normal, autrement dit rien se place entre l’auxiliaire et le participe de l’infinitif passé (voir aussi l’infinitif à la forme négative p. 461) :

Je pense n’avoir rien oublié.
Elle croyait n’avoir rien gardé du passé.

3. Complément d’objet in­di­rect

Quand rien est en fonction de COI, il se place après le verbe :

Essaye de ne penser à rien. Yritä olla ajattelematta mitään.
Nous n’avons plus besoin de rien.