Vous êtes ici : Les pronoms » Pronoms impersonnels et indéfinis » Les pronoms indéfinis
334. Le pronom tous, tout

1. Formes

Quand le mot tout/tous est employé comme pronom, au pluriel, il a une forme variable en genre. Il a également une forme neutre tout, qui, par définition, est invariable :

334. Formes du pronom tous/tout
singulierpluriel
toutmasculinféminin
toustoutes

L’un des problèmes liés à l’uti­li­sation de tous, c’est la place du pronom par rapport au verbe.

1. Au singulier

Tout pronom neutre signifie « toutes les choses » :

Il a neigé la nuit. Ce matin, tout était blanc.
Il a tout oublié.
Il a pensé à tout.

Tout COD se met avant le participe.

Ils ont tout mangé.
Il n’a pas tout compris.

Tout COD d’in­fi­ni­tif se met avant l’in­fi­ni­tif :

Nous avons dû tout recommencer.
J’aurais voulu tout faire en une fois.

Tout se place avant tous les autres pronoms qui dépendent de l’in­fi­ni­tif (contrairement, par exem­ple, au pronom personnel le, dont la place varie : je te le dis / je le lui dis) :

Il a fallu tout lui expliquer à nouveau.
Je vais tout vous raconter.
Il n’avait pas prévu de tout leur dire.

Si on veut insister sur le mot tout, on peut le placer après le verbe, comme par exem­ple les formes con­join­tes des pronoms (lui, moi etc.) ; de mê­me si tout est développé par une proposition relative :

Je vais vous raconter tout !
Il n’avait pas l’intention de leur dire tout ce qu’il savait.

2. Au pluriel

Tous (féminin toutes) renvoie à un GN explicitement exprimé ou implicite. Tous peut s’employer seul en fonc­tion de sujet :

Il a invité une vingtaine d’amis. Tous [tus] viendront.

Mais on l’uti­li­se aussi fréquemment pour reprendre le sujet, exactement comme en finnois :

Il a invité une vingtaine d’amis. Tous viendront. ou : Ils viendront tous.
Hän on kutsunut parikymmentä. ystävää. Kaikki tulevat / He tulevat kaikki.

Aux temps composés, tous reprenant le pronom sujet se place après l’auxiliaire :

Ses amis lui ont tous [tus] apporté un cadeau.
Ils se sont tous [tus] mis debout.
Ils n’ont pas tous tout compris.

De plus, tous peut reprendre éga­le­ment un COD ou un COI. Quand tous reprend un pronom personnel COD, il se place après le verbe, et, aux temps composés, après l’auxiliaire :

Nous les connaissons toutes.
Je les ai tous vus.
Nous ne les avons pas toutes remarquées.

Si le pronom tous dépend d’un in­fi­ni­tif, il se place devant l’in­fi­ni­tif :

Nous n’avons pas pu toutes les voir.
Je n’ai pas eu le temps de tous les regarder.

Dans ce cas cependant, on peut aussi placer tous après le verbe ; il se trouve alors mis en relief :

Nous n’avons pas pu les voir toutes.
Je n’ai pas eu le temps de les regarder tous.

Quand tous renvoie à un COI (lui, leur), il doit être précédé de la pré­po­si­tion concernée (en général à). S’il n’y a pas de pré­po­si­tion, il renvoie toujours au sujet ou au COD. Comparer :

Nous leur avons tous donné un prix de consolation.
Me kaikki annoimme heille lohdutuspalkinnon.
Nous leur avons donné à tous un prix de consolation.
Annoimme heille kaikille lohdutuspalkinnon.

Dans certains cas rares, il peut y avoir un double sens :

Nous les avons toutes vues. = Näimme heidät kaikki.
Nous les avons toutes vues. = Kaikki näimme heidät.

Pour lever l’ambigüité, on pourra opposer :

Nous les avons toutes vues. = Näimme heidät kaikki.
Nous toutes les avons vues. = Kaikki näimme heidät.