Vous êtes ici : Les pronoms » Pronoms impersonnels et indéfinis » Les pronoms impersonnels
345. Verbes intransitifs, réfléchis et passifs

1. Sujet apparent il

Les cas exposés p. 344 sont ceux où le verbe avec sujet inversé est un verbe d’état ou un verbe transitif. Dans ces cas, le choix du pronom apparent varie. En revanche, quand le sujet réel est sujet d’un verbe intransitif (p. 202), le sujet apparent est habituellement le pronom il :

Il convient de s’informer avant de prendre cette décision.
Il vaudrait mieux demander une subvention.
Il importe que tout le monde participe.
Il fallait réagir aussitôt.
Il faut que je lui écrive bientôt.
Il importe que vous soyez tous actifs.
Il convenait que le contenu des discours fût neutre.
Il suffit que vous ajoutiez un s et la phrase est juste.
Se peut-il qu’il ait agi aussi lâchement ?
Il se peut que nous arrivions en retard.
Il s’agit que vous vous dépêchiez un peu. Teidän pitäisi nyt kiirehtiä hieman.
Il advenait parfois que les samouraïs ne fussent pas en guerre.
Il arrive que la neige fonde déjà fin mars.
Comment se fait-il que ce rapport ne soit pas encore prêt ?
Il semble que cela soit difficile à démonter.
Il me tarde que cela soit fini. Kunpa se olisi jo ohi.
Il m’arrive d’y repenser.
Il dépendra de nous seuls que cela réussisse. Riippuu vain meistä, että se onnistuu.
Il s’en faut que sa thèse soit terminée.

2. Variante langue parlée

Comme sujet apparent des verbes suivants, qui sont uti­li­sés dans les exem­ples ci-dessus, on uti­li­se uni­que­ment il, mê­me dans la langue parlée :

il advient, il convient, il faut, il importe, il s’agit
il suffit, il semble, il vaut mieux

Cependant, devant les verbes il se peut, il arrive, on peut uti­li­ser ça dans la langue parlée (voir cependant p. 347 §3) :

Ça se peut qu’on arrive en retard.
Ça arrive que la neige fonde déjà fin mars.
Ça m’arrive parfois d’y repenser.

3. Constructions à pronom réfléchi ou passive

On peut aussi uti­li­ser il sujet apparent dans les cons­truc­tions à pronom réfléchi ou passives (p. 399) :

Il se trouvera certainement des gens pour critiquer le projet. Hankkeen epäilijöitä löytyy varmasti.
Il se fait tard. Alkaa olla myöhä.
Il se passe des choses étranges. Tapahtuu kummia.
Il s’est dit tellement de choses à ce sujet ! Tästä asiasta on esitetty niin monta mielipidettä!
Il a été décidé de suspendre la séance. Istunto päätettiin keskeyttää.

Ces cons­truc­tions s’emploient essentiellement dans la langue écrite, et pour cette raison on uti­li­se tou­jours le pronom apparent il et il n’y pas de variante avec ça. Le pronom il devient inutile quand le sujet se trouve devant le verbe :

Des choses étranges se passent.
Tellement de choses se sont dites à ce sujet !

Pour des raisons sémantiques et morphosyntaxiques, toutes les cons­truc­tions avec sujet impersonnel ne peuvent pas se rétablir dans l’ordre normal SVO (c’est aussi le cas en finnois) : Il a été décidé de suspendre la séance. [→ ??suspendre la séance a été décidé, finnois ? Istunnon keskeyttäminen päätettiin.] (voir p. 449 §2).