Vous êtes ici : Les verbes » La conjugaison des verbes » Les verbes du 1er et du 2e groupe
377. Verbes en -eler et en -eter

1. Deux systèmes graphématiques concurrents

Dans les verbes appeler, rappeler et interpeler, quand la consonne finale du radical (l) est suivie d’un e muet (final ou faisant partie d’une terminaison), la voyelle radicale est en è ouvert [ɛ] ; quand la consonne finale du radical (l-) est suivie d’une autre voyelle ([ɔ̃], [a], [e], [i], [e]), le radical est en e muet [ə] (le plus souvent non prononcé, voir Phonétique p. 74 §2). Pour marquer la dif­fé­ren­ce entre e transcrivant [ɛ] et e transcrivant [ə], on a imaginé il y a très longtemps de redoubler le l devant e pour transcrire [ɛ]. On oppose donc des formes en [ɛl] avec -ell- et des formes en [(ə)l] avec -el-. Ce système a été inventé avant l’adop­tion des accents (´ ` ^), voir Phonétique p. 6 §2. Les accents ont ensuite remplacé ce système de redoublement de la consonne, mais seulement partiellement. C’est pourquoi il y a en français deux systèmes concur­rents, l’un avec redoublement de l (appliqué dans appeler), l’autre avec alternance e/è (appliqué par exem­ple dans geler).

2. Appeler

Dans le tableau suivant, on a indiqué les trois temps concernés par cette alternance. L’impératif présent est identique au présent de l’in­di­ca­tif ; il faut y ajouter le conditionnel, qui suit exactement le mê­me modèle que le futur. Par comparaison, on a indiqué aussi l’imparfait et le passé simple, où il n’y a pas d’alternance :

in­di­ca­tif présentfutursubjonctif présentimparfaitpassé simple
appelle [apɛl]appellerai [apɛlʁe]appelle [apɛl]appelaisappelai
appelles [apɛl]appelleras [apɛlʁa]appelles [apɛl]appelaisappelas
appelle [apɛl]appellera [apɛlʁa]appelle [apɛl]appelaitappela
appelons [aplɔ̃]appellerons [apɛlʁɔ̃]appelions [apəljõ] appelionsappelâmes
appelez [aple]appellerez [apɛlʁe]appeliez [apəlje]appeliezappelâtes
appellent [apɛl]appelleront [apɛlʁɔ̃]appellent [apɛl]appelaientappelèrent

Au subjonctif, e muet se prononce, car e muet se maintient quand il est suivi, dans un mê­me mot, d’un groupe liquide + [j] ou nasale + [j], voir Phonétique p. 75 §b1.

Les recommandations orthographiques de 1990 ont ajouté interpeler dans la catégorie d’appeler. Puisque interpeller, malgré ses deux l et malgré le fait qu’il ne soit pas un composé d’appeler, se conjuguait phoniquement comme appeler, la solution de simplicité adoptée lors de la réforme de l’orthographe de 1990 a été d’aligner l’orthographe de l’in­fi­ni­tif sur celle d’appeler. On trouve cependant encore des gra­phies avec deux l.

3. Autres verbes en -eler (modèle moderne normal)

Il existe, parallèlement à appeler, d’autres verbes en -eler qui ont « échappé » au système du re­dou­blement de la consonne : è ouvert n’est pas marqué par le redoublement de l, mais par un accent grave ; dans ce cas-là, il n’y a pas de l supplémentaire qui surgit de nulle part, et le radical conserve toujours la mê­me forme graphique. Depuis les rectifications orthographiques de 1990, ce modèle avec alternance e/è doit être considéré comme le modèle normal. Lors de l’élaboration desdites recommandations, il a cependant été décidé de conserver parallèlement le modèle exceptionnel d’appeler pour ne pas trop bous­cu­ler les ha­bi­tudes des usagers francophones.

in­di­ca­tif présentfutursubjonctif présentimparfaitpassé simple
gèle [ʒɛl]gèlerai [ʒɛlʁe]gèle [ʒɛl]gelaisgelai
gèles [ʒɛl]gèleras [ʒɛlʁa]gèles [ʒɛl]gelaisgelas
gèle [ʒɛl]gèlera [ʒɛlʁa]gèle [ʒɛl]gelaitgela
gelons [ʒəlɔ̃]gèlerons [ʒɛlʁɔ̃]gelions [ʒəljɔ̃]gelionsgelâmes
gelez [ʒəle]gèlerez [ʒɛlʁe]geliez [ʒəlje]geliezgelâtes
gèlent [ʒɛl]gèleront [ʒɛlʁɔ̃]gèlent [ʒɛl]gelaientgelèrent

Autres verbes de ce type : tous les verbes en -eler (sauf appeler, rappeler et interpeler) et leurs composés : congeler, peler, ciseler, (re)celer, déceler, (re)modeler, démanteler, écarteler, etc.

4. Jeter

Le verbe jeter et ses composés (déjeter, interjeter, projeter, rejeter, surjeter) se comportent exactement comme les verbes en -eler, sauf qu’ici c’est le t qui est redoublé devant e muet :

in­di­ca­tif présentfutursubjonctif présentimparfaitpassé simple
jette [ʒɛt]jetterai [ʒɛtʁe]jette [ʒɛt]jetaisjetai
jettes [ʒɛt]jetteras [ʒɛtʁa]jettes [ʒɛt]jetaisjetas
jette [ʒɛt]jettera [ʒɛtʁa]jette [ʒɛt]jetaitjeta
jetons [ʒətɔ̃]jetterons [ʒɛtʁɔ̃]jetions [ʒətjɔ̃]jetionsjetâmes
jetez [ʒəte]jetterez [ʒɛtʁe]jetiez [ʒətje]jetiezjetâtes
jettent [ʒɛt]jetteront [ʒɛtʁɔ̃]jettent [ʒɛt]jetaientjetèrent

5. Autres verbes en -eter (modèle moderne normal)

Comme pour les verbes en -eler (voir ci-dessus), certains verbes en -ter avaient « échappé » au système du redoublement de la consonne, et on s’est retrouvé avec une grande quantité de verbes dans lesquels è ouvert n’est pas marqué par le redoublement de t, mais par un accent grave. On trouve encore certains verbes orthographiés avec tt (épousseter/j’époussette, feuilleter/je feuillette, etc.), mais les re­com­man­da­tions orthographiques de 1990 considèrent désormais le modèle sans redoublement et avec alternance e/è comme le modèle normal. Les recommandations ont cependant conservé le modèle de jeter pour ne pas trop bousculer les habitudes des usagers francophones.

in­di­ca­tif présentfutursubjonctif présentimparfaitpassé simple
achèteachèteraiachèteachetaisachetai
achètesachèterasachètesachetaisachetas
achèteachèteraachèteachetaitacheta
achetonsachèteronsachetionsachetionsachetâmes
achetezachèterezachetiezachetiezachetâtes
achètentachèteraientachètentachetaientachetèrent

Autres verbes de ce type : tous les verbes en -eter (autres que ceux de la famille de jeter) : acheter, fu­re­ter, haleter, crocheter, breveter, épousseter, feuilleter, voleter, tacheter, et de nombreux autres.