Vous êtes ici : Les verbes » La conjugaison des verbes » Les verbes à pronom réfléchi
FAQ : Approcher/apercevoir vs s’approcher/s’apercevoir

1. Approcher ou s’approcher ?

Difficulté : les verbes approcher et s’approcher se traduisent tous deux par lähestyä. Comment choisir entre l’un et l’autre ?

a. S’approcher s’uti­li­se normalement avec un sujet animé qui peut agir lui-mê­me sur le rapprochement et signifie « se déplacer pour être plus près de quelque chose » :

Le petit garçon s’est approché de la barrière.
Le chat s’est approché de moi pour se faire caresser.

b. Approcher s’uti­li­se en général avec un sujet non animé, et signifie simplement « devenir plus proche de quel­que chose » :

Le moment approche. Hetki lähestyy.
La fin approche. Loppu lähestyy.
L’orage approchait. Ukkonen lähestyi.
Le train approche de Paris. Juna lähestyy Pariisia.
Bruxelles approche. Olemme pian Brysselissä.

On pourrait ainsi opposer Approche ! « viens plus près » (tule tänne!) et Approche-toi ! « mets-toi plus près » (tule lähemmäksi).

c. Les deux verbes se ressemblent cependant beaucoup et ont un sens très proche. C’est pourquoi, dans la langue cou­rante, il peut arriver qu’on fasse la confusion entre les deux formes, mais il ne faut pas en tirer des con­clu­sions hâtives : à l’écrit, quand on a le temps de réfléchir à la formulation du message, on ob­serve cette dis­tinction. Il y a des cas où on uti­li­se approcher avec un sujet apparemment animé. Dans ce cas-là, il s’agit d’un emploi synec­do­ti­que ou métaphorique. Comparer :

Nous approchions de Paris [= notre avion, notre train, notre voiture]. Lähestyimme Pariisia.
Nous nous sommes approchés de Paris. Matkustimme / muutimme lähemmäksi Pariisia.

d. S’approcher peut aussi correspondre à la forme passive impersonnelle d’approcher ou de s’approcher (voir p. 400) :

Un cheval ne doit jamais s’approcher de derrière.
[= Il ne faut jamais s’approcher d’un cheval de derrière.] Hevosta ei saa koskaan lähestyä takaa.

2. Apercevoir ou s’apercevoir ?

Difficulté : les verbes apercevoir qch et s’apercevoir de qch se traduisent tous deux par huomata jk. Com­ment choisir entre l’un et l’autre ?

a. Apercevoir qch se construit avec un COD et signifie à peu près « voir de loin » :

Dans la forêt, nous avons aperçu un lièvre. Metsässä näimme [kaukaa] jäniksen.
On apercevait les clochers de la ville par-dessus les champs. Peltojen ylitse näkyivät kaupungin kellotornit.

b. S’apercevoir de qch signifie « se rendre compte » :

Je me suis aperçu de mon erreur. Huomasin virheeni.
Le lièvre s’est aperçu qu’il était poursuivi. Jänis huomasi, että sitä ajetaan takaa.
Elle ne s’était pas aperçue du changement qui s’était provoqué chez son fils. Hän ei tullut huomanneeksi pojassaan tapahtunutta muutosta.

c. Le verbe s’apercevoir peut aussi correspondre à la forme passive impersonnelle à valeur intransitive (voir p. 400) d’apercevoir :

Le clocher s’apercevait au loin. Kellotorni näkyi kaukaa.