Vous êtes ici : Les verbes » Valeur des temps, modes et voix  » Le futur
425.  L’expression du futur par le futur périphrastique

1. Idée de futur proche

Le futur périphrastique exprime l’idée d’un futur très proche, d’un évènement qui est sur le point de se produire :

Dépêche-toi, le train va partir.
Ça va être l’heure, dit-elle, habille-toi.
Quatre heures moins dix, il va falloir y aller.
Le reporter ne cessait de crier, tout excité : « Attendez, attendez, je vais rendre l’antenne ! »
Le régisseur dit à l’acteur : « préparez-vous, ça va être à vous ».
Vous ne voyez pas ce que je veux dire ? Alors, je vais vous expliquer.
Attention, tu vas tomber !

Dans la majorité des cas, cette valeur de futur proche est exprimée en finnois par le verbe à l’inessif ou avec un adverbe tel que pian ou kohta, ou une expression de sens équi­va­lent :

Juna on lähdössä.
Kohta on aika lähteä / kohta pitää lähteä.
Takaisin studioon hetken päästä!
Kohta on teidän vuoronne.
Minäpäs selitän.
Kun olin lähdössä, huomasin, että unohdin lompakkoni.
Etc.

2. Opposition futur simple / futur périphrastique

Le futur simple, au contraire, indique que le moment envisagé est plus lointain. Ainsi, dans l’introduction d’un travail d’une certaine longueur (article, conférence, thèse, ou n’importe quel autre texte long), quand on annonce le plan, on uti­li­se le futur simple, car on annonce des choses qui ne réalisent pas immé­dia­te­ment, comme le montrent ces exem­ples tirés de travaux très divers :

Ce mémoire comprend trois parties. D’abord dans la première partie, nous examinerons l’institution actuelle de l’intercommunalité. Ensuite dans la deuxième partie, nous clarifierons la nécessité du contrôle par les électeurs de l’intercommunalité. Enfin dans la troisième partie, nous opterons pour des mesures concrètes dans le but de renforcer le contrôle démocratique de l’intercommunalité.
Nous aborderons le problème de l’astrophysique de laboratoire dans le domaine de l’hydrodynamique en présence de rayonnement. Nous présenterons ensuite un certain nombre de résultats expérimentaux et théoriques récents que nous avons obtenus sur les jets astrophysiques (principalement les jets d’étoiles jeunes).
Continuant notre cycle d’apprentissage, nous entamerons alors une étape de décontextualisation, de modélisation […] C’est ainsi que nous aborderons la question du « Pour quoi faire ? ». Ce chapitre se terminera par un regard com­plé­mentaire sur l’accompagnement des professeurs et l’innovation dans les institutions d’enseignement

En revanche, quand on indique au lecteur ou à l’auditeur que l’on est sur le point de passer à une partie quelconque, lors d’une transition, on uti­li­se le futur périphrastique, qui exprime l’imminence de l’action, un véritable futur proche :

Nous allons maintenant passer au point 8a) de l’ordre du jour, « Définition et délimitation de l’espace ».
Avant d’examiner au chapitre suivant les composants graphiques gérés par JAVA, nous allons maintenant examiner les différents gestionnaires de mise en page.
Maintenant que nous avons classé les différents paramètres, nous allons, dans la partie suivante, tenter d’en évaluer l’importance respective.

3. Au passé

Le verbe aller peut aussi être conjugué à l’imparfait, qui est le « présent du passé » (p. 410), pour in­di­quer que l’action était sur le point de se produire dans le passé :

Au moment où j’allais sortir, j’ai constaté que j’avais oublié mon portefeuille.
Nous allions prendre le mauvais chemin quand, heureusement, nous découvrîmes un panneau minuscule qui indiquait la bonne direction.