Vous êtes ici : Les verbes » Infinitif, participe et gérondif » L’infinitif
461. L’in­fi­ni­tif : forme négative

1. Forme négative

L’in­fi­ni­tif a aussi une forme négative. Elle correspond aux cons­truc­tions olla -mAttA en finnois. À l’in­fi­ni­tif pré­sent, le groupe adverbe négatif ne…pas (ou ne…plus etc.) est soudé et se place devant l’in­fi­ni­tif :

accepter → ne pas accepter ; refuser → ne pas refuser
remarquer → ne plus remarquer ; dire → ne jamais dire
accepter → ne pas encore accepter
ajouter le sucre → ne pas encore ajouter le sucre

Cependant, l’adverbe nulle part se place après l’in­fi­ni­tif :

ne stationner nulle part où il y a danger d’avalanche
Il ne court pas de place en place pour se montrer partout et ne rester nulle part.

On peut aussi former des in­fi­ni­tifs passés (actifs, passifs ou à pronom réfléchi) à la forme négative. Aux temps composés, on met théoriquement le deuxième mot négatif après l’auxiliaire, con­trai­re­ment au pré­sent de l’in­fi­ni­tif (où ne pas se met soudé avant le verbe) :

n’avoir pas compris ; n’avoir jamais ri
pour n’être jamais allé en Italie koska hän ei ollut koskaan käynyt Italiassa (voir p. 715 §1)

En savoir plus…

L’usage est un peu flottant, car la langue moderne courante préfère met­tre les deux mots négatifs devant l’in­fi­ni­tif. Le plus simple est donc de mettre ne pas, ne jamais etc. toujours groupé devant l’in­fi­ni­tif, au présent comme au passé (sauf dans le cas de nulle part, qui se place toujours après le verbe), mê­me si l’on rencontre de nombreux cas dans la langue écrite où ces mots se placent de part et d’autre du verbe ou de l’auxiliaire :

comprendre → pour ne pas avoir compris cette réalité
être compris → ne jamais avoir été compris
s’enfuir → ne pas s’être enfuis
se scandaliser → ne pas s’être scandalisée
accepter → ne pas encore avoir accepté
sortir → ne pas être sorties
se moquer → ne pas s’être moqué
s’en aller → ne pas s’en être allé
comprendre → pour ne pas avoir été comprises
observer → pour ne pas avoir été observées
ne rester nulle part → n’être resté nulle part

2. Ordre des mots

Avec les pronoms indéfinis semi-négatifs, l’ordre des mots pose certains problèmes. Rien se met nor­ma­lement avant l’in­fi­ni­tif (groupé avec ne comme dans le cas de ne pas), alors que personne, aucun, nul se placent après l’in­fi­ni­tif :

ne rien révéler, ne voir personne
ne prendre aucun rendez-vous
ne se donner nulle peine

À l’infinitif passé, rien se place entre l’auxiliaire et le participe passé, tandis que personne, aucun et nul se placent après tout le groupe in­fi­ni­tif (langue écrite et langue parlée) :

n’avoir rien vu, n’avoir rien dit, pourquoi n’avoir jamais rien tenté
n’avoir vu personne, n’avoir essayé aucune voiture, n’être tombé sur aucune erreur

3. Exem­ple de la conjugaison de l’in­fi­ni­tif

La « conjugaison » de l’in­fi­ni­tif est illustrée par cette liste de conditions requises pour les donneurs de sang bénévoles figurant sur le site Internet d’une commune française :

être âgé de 18 ans à 60 ans
être en bonne santé

Suite…

peser au moins 50 kg
ne pas avoir subi de soins dentaires (extraction, détartrage, etc.) au cours des 3 derniers jours
ne pas avoir subi une opération chirurgicale ou une endoscopie dans les 6 derniers mois
ne pas présenter actuellement une infection aigüe
ne pas prendre des antibiotiques
ne pas être revenu d’un pays tropical (zone de paludisme) depuis moins de 4 mois
ne pas avoir d’anémie ou prendre du fer
ne pas avoir été transfusé, mê­me il y a longtemps
ne pas avoir subi de greffe de cornée ni de dure-mère
ne pas avoir dans sa famille de personne souffrant de la maladie de Kreutzfeld-Jakob
ne pas avoir reçu un traitement par l’hormone de croissance