Vous êtes ici : Les verbes » Infinitif, participe et gérondif » Le participe et le gérondif
488. Emploi du gérondif

1. Valeur temporelle

Au présent, le gérondif peut décrire une action qui se passe en mê­me temps que le verbe au­quel il se rap­porte, autrement dit il précise la manière dont se produit ou se déroule l’action. L’im­portant est la con­co­mi­tance (samanaikaisuus) des deux actions. Dans ce cas, l’équi­va­lent fin­nois du gérondif est géné­ra­le­ment le participe en -en et pourrait se paraphraser en finnois par samalla :

Les clients se sont précipités dans le magasin en courant et en se bousculant. Asiakkaat ryntäsivät kauppaan juosten ja tönien toisiaan.
L’étudiant révisait en écoutant de la musique. Opiskelija luki tenttiin musiikkia kuunnellen.
Le client est sorti du bar en titubant. Asiakas tuli baarista hoiperrellen.
Il est sorti en claquant la porte. Hän lähti ulos ovea paukuttaen.
Nous définissons ici ces concepts de manière rapide en négligeant les définitions plus détaillées.

On peut aussi utiliser la forme négative du gérondif. Quand elle a cette valeur temporelle, elle peut être synonyme de la construction sans + infinitif (de même que le gérondif passé, voir ci-dessous) :

J’ai essayé de convaincre mes parents en n’insistant pas trop, pour ne pas risquer un refus catégorique.
Ils sont rentrés en ne rencontrant aucun obstacle.

Le gérondif peut aussi servir à dater l’action : à quel moment se produit l’action ? Dans ce cas-là, en finnois on uti­li­se les formes de participe en -essAAn (ou des sub­or­don­nées temporelles) :

En sortant, il a claqué la porte Lähtiessään hän paukautti ovea.
En visitant Venise, j’ai rencontré mon voisin de palier. Venetsiaan tutustuessani tapasin sattumalta seinänapurini.
J’ai pris froid l’autre jour en faisant du ski. Vilustuin viimeksi hiihtäessäni.
Ils ont eu un accident en rentrant de vacances. He joutuivat liikenneonnettomuuteen palatessaan lomalta.

2. Valeur du gérondif passé

Au passé, le gérondif indique le résultat d’une action passée. L’équi­va­lent finnois serait un pas­sii­vin par­ti­siip­pi (-tUAAn) ou une proposition sub­or­don­née :

Je pense qu’on sort de ce colloque en ayant appris beaucoup, en ayant ouvert certains horizons qui nous étaient inconnus jusqu’à maintenant. Mielestäni kollokvion päädyttyä me osallistujat olemme oppineet paljon asioita ja avanneet tiettyjä näköaloja, jotka olivat tähän asti meille tuntemattomia.
On est revenus par le même chemin et on est rentrés à sept heures en n’ayant rencontré absolument personne !
Un nombre important d’élèves doit être préparé à poursuivre des études universitaires de biologie en ayant compris le caractère scientifique de cette discipline. (sur le site d’un lycée) Monet oppilaat pitää saada asennoitumaan biologian yliopisto-opintoihin siten, että he ovat käsittäneet tämän aineen tieteellisyyden.
Les étudiants sont assurés de le [le programme] compléter en ayant compris l’importance des principes fondamentaux sous-jacents à la Loi canadienne sur la santé qui régissent les systèmes de santé québécois et canadien. (document sur le site de l’université de Montréal)
L’objectif est que l’élève soit capable de restituer ce cheminement en en ayant compris l’économie générale et maitrisé les calculs. Tavoitteena on, että oppilas kykenee toistamaan tämän prosessin ymmärrettyään sen kokonaisrakenteen ja suoriuduttuaan sen vaadittavista laskentatehtävistä.
L’objectif de ce livre est de permettre aux utilisateurs d’effectuer les tests statistiques simples, en en ayant compris les principes. (présentation d’un livre sur le site d’un éditeur).

Noter les deux mots en dans les exem­ples qui contiennent la séquence en en ayant compris) : le premier en est la pré­po­si­tion en servant à former le gérondif, le deuxième en est le pronom de 3e personne COI (de celui-ci, de ce che­mi­nement).

3. Cause, moyen, condition

Quand le gérondif exprime la cause, le moyen ou la condition, l’équi­va­lent finnois du gérondif est le plus souvent l’in­fi­ni­tif en -ma à l’adessif (sanomalla, ottamalla etc.) :

En achetant un bibelot dérisoire comme celui-ci, tu favorises le trafic de l’ivoire.
En réservant à l’avance, tu es sûr d’obtenir encore des places.
Il avait appris les verbes irréguliers en les révisant sur une liste affichée à la porte du WC.
En ne répondant pas, vous vous accusez.
En acceptant de faire des heures supplémentaires, tu auras plus de chances d’être bien vu du chef.
En n’allant pas régulièrement aux cours, tu risques d’être bientôt complètement largué !
En passant par ce raccourci, on a économisé une heure de marche.
Dans le même arrêt, le Tribunal a jugé qu’en n’invitant pas le requérant à compléter son dossier, le jury de concours n’avait pas méconnu le devoir de sollicitude et le principe de bonne administration.
Vous pourrez obtenir les livres moins chers en en commandant dans cette librairie. Saatte kirjat halvemmalla tilaamalla ne tästä kirjakaupasta.

Noter les deux formes en dans le dernier exem­ple (en en commandant) : le premier en est la pré­po­si­tion en servant à former le gérondif, le deuxième en est le pronom de 3e personne COD du verbe en com­man­dant.

Le sens à donner au gérondif varie selon le sens de la phrase ; des phrases qui se ressemblent ex­té­rieu­re­ment décrivent des processus différents (et se traduisent différemment en finnois) : 

En sortant, il a claqué la porte. Ulos lähtiessään hän paukautti ovea.
Il est sorti en claquant la porte. Hän meni ulos ovea paukuttaen.
Il a fermé la porte en la claquant. Hän sulki oven lyömällä sen kiinni.

4. Important !

Éviter la tournure totalement agrammaticale fréquemment uti­li­sée par les fin­no­pho­nes qui con­sis­te à tra­duire l’in­fi­ni­tif en -ma par le groupe par + in­fi­ni­tif, voir le détail faq p. 489. La forme cor­rec­te con­sis­te à em­plo­yer un gérondif :

Nous avons analysé la longueur des textes **par compter les occurrences. =
Nous avons analysé la longueur des textes en comptant les occurrences.

5. Tout + gérondif

On trouve assez fréquemment le gérondif précédé de tout. Il correspond à une sub­or­don­née cir­con­stan­cielle introduite par tandis que ou alors que, et, comme ces deux conjonctions, il peut avoir deux valeurs :

a. Il exprime la simultanéité, autrement dit il décrit une action qui se produit en mê­me temps que celle exprimée par le verbe conjugué auquel il se rapporte. Dans ce cas, le gérondif cor­res­pond au finnois ja samalla... :

Tu ne peux pas conduire tout en lisant des textos sur ton portable !
Elle tricotait tout en regardant la télé.
Tout en marchant, j’entendis alors des volets claquer au vent.
Si vous êtes bon musicien, alors vous êtes facilement capable de jouer plusieurs voix en mê­me temps tout en chantant.
Les enfants qui auront joué avec des robots tout en ayant compris comment ils fonc­tion­naient seront bien mieux armés que bien des adultes pour appréhender la technique.

b. Il exprime une opposition ou la concession. Dans ce cas-là, il équivaut en finnois à mutta sa­malla ou vaikka :

Le ministre s’est déclaré satisfait des progrès que cette collaboration a permis de réaliser à ce jour tout en reconnaissant que d’importants défis restaient à relever.
Il peut y avoir des raisons expliquant pourquoi l’appelant a été rejeté à la présélection pour ce concours tout en ayant été accepté à des concours passés pour des postes similaires de niveaux identiques et supérieurs. Voi olla syitä, miksi kantelija hylättiin pääsykokeen esivalinnoissa, vaikka hänet oli hyväksytty vastaavaan tai ylempään virkaan johtaviin kokeisiin.
Pendant ce temps, Kask tentait de suivre la conversation tout en ayant compris que Cat avait la situation en main.
Un ressortissant français peut percevoir ses allocations de chômage à l’étranger tout en étant revenu sur le territoire français pour y retrouver du travail.