Vous êtes ici : Les verbes » Infinitif, participe et gérondif » Le participe et le gérondif
FAQ : Commencer par + verbe

1. Règle générale

Comme il est expliqué p. 488 §4, quand le gérondif exprime la cause, le moyen ou la condition, l’équi­va­lent finnois du gérondif est le plus souvent l’in­fi­ni­tif en -ma à l’adessif (en disant sanomalla, en prenant ot­ta­mal­la etc.). L’erreur fréquemment constatée chez les fin­no­pho­nes consiste à traduire littéralement cet in­fi­ni­tif fin­nois par un in­finitif français précédé de la pré­po­si­tion par :

Nous avons analysé la longueur des textes **par compter le nombre de mots avec un traitement de texte.
On peut résumer le problème **par dire que c’est une question d’interlangue.
Nous continuerons l’analyse **par classer les pronoms en plusieurs catégories.

Cette cons­truc­tion est totalement agrammaticale en français. Les formes en -malla se traduisent par le gé­rondif en ...ant :

Nous avons analysé la longueur des textes en comptant le nombre de mots avec un traitement de texte.
On peut résumer le problème en disant que c’est une question d’interlangue.
Nous continuerons l’analyse en classant les pronoms en plusieurs catégories.

2. Commencer par et finir par

Il y a en français deux verbes qui peuvent se construire avec par + in­fi­ni­tif, ce sont les verbes com­mencer et finir. Cependant, uti­li­sés avec la pré­po­si­tion par, ils n’ont pas exactement le mê­me sens que la cons­truc­tion avec gérondif et sont plutôt des équi­va­lents d’adverbes comme au début et à la fin, en finnois ensiksi, alkajaisiksi et lopuksi :

Il a commencé par protester, mais il a fini par accepter. =
D’abord il a protesté, mais à la fin il a accepté.

a.  Commencer par

On peut formuler les possibilités d'emploi de commencer correspondant à aloittaa + adessiivi de la façon suivante :

(a) commencer + COD GN par GN
(b) commencer + COD GN en gérondif
(c) commencer par infinitif­

Ainsi on peut opposer ces trois formes :

(a) Nous commencerons cette présentation par un résumé de la théorie actuelle. [par + GN]
(b) Nous commencerons cette présentation en résumant la théorie actuelle. [gérondif]
(c) Nous commencerons par résumer la théorie actuelle.

La phrase (a) n’a pas la mê­me structure que les autres, car le verbe commencer par + in­fi­ni­tif ne peut pas recevoir de COD. Il est en fait employé absolument (p. 202 §3), avec un objet implicite sous-entendu (la réunion, la conférence, le débat etc.). La phrase

**Nous commencerons cette présentation par résumer la théorie actuelle.

est aussi agrammaticale que les exem­ples agrammaticaux cités au §1 ci-dessus. Si on veut uti­li­ser com­men­cer par + in­fi­ni­tif, il faut donc veiller à ce que le verbe commencer n’ait pas de COD et uti­li­ser l’expression seule :

(b’) Nous commencerons en résumant la théorie actuelle. Aloitamme kartoittamalla nykyteoriaa.
(c)  Nous commencerons par résumer la théorie actuelle. Ensiksi/Ensitöiksemme kartoitamme nykyteoriaa.

b.  Finir par

Il en va de mê­me avec finir par + in­fi­ni­tif, qui ne peut pas recevoir de COD. En outre, dans ce cas, la nuance de sens est encore plus marquée que dans le cas de commencer par :

(d) Il a fini son exposé en reconnaissant que les résultats étaient très décevants. Hän päätti esityksensä toteamalla, että tulokset ovat kova pettymys.
(e) Il a fini par reconnaitre que les résultats étaient très décevants. Lopulta hän suostui myöntämään, että tulokset ovat kova pettymys.

Dans la phrase (d), on uti­li­se plus fréquemment le verbe terminer :

(d’) Il a terminé son exposé en reconnaissant que les résultats étaient très décevants.

3. Résumé

Si on veut uti­li­ser commencer ou finir comme moyens d’introduire ou de conclure un développement (équi­va­lents à d’abord et enfin), le plus sûr est d’uti­li­ser un gérondif ou une autre tournure et d’uti­li­ser plutôt terminer à la place de finir :

Aluksi selvitämme...
Nous commencerons en analysant....
Pour commencer, nous analyserons...
Nous commencerons cette analyse en présentant...

Lopuksi selvitämme...
Nous terminerons en analysant...
Pour finir / pour terminer, nous analyserons...
Nous terminerons cette analyse en présentant...

Sur la cons­truc­tion commencer à + in­fi­ni­tif voir p. 464 §2, et commencer de+ in­fi­ni­tif p. 465 §2.