Vous êtes ici » La phrase » 14. L’énonciation et la phrase » A. Énonciation, phrase et ordre des mots
501. Discours et récit, deixis et anaphore

1. Discours et récit

L’énonciation de discours, terme qu’on simplifie souvent en discours, est l’énonciation qui engage le je du locuteur dans le temps de l’énonciation (voir p. 500) : je, tu, ici, maintenant, hier, demain.

À cela s’oppose l’énonciation historique, terme qu’on simplifie souvent en récit, qui rapporte des faits détachés du moment de l’énonciation. L’énonciation historique ou récit est ce qu’on trouve dans un récit littéraire, une narration fictive, un écrit historique, etc. Cette énonciation se caracté­rise par l’effacement du sujet de l’énonciation. Le locuteur n’est plus présent dans les évènements qu’il rapporte, le je et le tu sont effacés, et les protagonistes sont présentés à la 3e personne il. Le temps fondamental de l’énonciation historique est le passé simple (et les temps qui en dépendent, voir p. 409 §3 et 415 §1). Exem­ple :

Discours : Hier, je t’ai vu passer dans la rue.
Récit : La veille, il le vit passer dans la rue/ La veille, il l’avait vu passer dans la rue.

2. Deixis et anaphore

Dans l’énonciation de type historique, on n’uti­li­se plus des déictiques, qui renvoient au présent de l’énon­cia­tion, mais des mots du type il, , alors, la veille, le lendemain, le lundi, le soir, etc. Ces mots dénotent une référence anaphorique : ils renvoient « en arrière » (c’est le sens du mot ana­phore, voir aussi p. 216 §1) à des éléments qui doivent être connus pour que l’énoncé puisse être interprété. Ainsi, le mot cette peut avoir une interprétation dif­fé­ren­te selon le type d’énonciation :

(a) Depuis quand tu as cette voiture ?

Dans la phrase (a), la référence est déictique, car la voiture est celle que je et tu peuvent voir dans la si­tua­tion d’é­non­ciation si cette phrase est dite par je à qui tu montre sa nouvelle voiture.

(b) Depuis quand avait-il cette voiture ?

Dans l’exem­ple (b), il s’agit d’une référence anaphorique. Pour comprendre de quelle voiture il s’agit, il faut connaitre un certain nombre d’éléments du contexte, par exem­ple une phrase précédente : Jean vit son voisin se mettre au volant d’une Prius. Depuis quand avait-il cette voiture ? Le mot cette renvoie alors anaphoriquement à une Prius.