Vous êtes ici » La phrase » L’énonciation et la phrase » La ponctuation
521. La virgule : énumérations et com­plé­ments de phrase

Énumérations

La virgule sert à séparer les éléments de la phrase :

– au niveau du groupe nominal, la virgule sépare par exem­ple les éléments d’une énumération (comme en finnois) :

Le ski alpin comporte plusieurs disciplines : le slalom, la descente, le slalom géant, le slalom super-géant et le combiné alpin.

– au niveau de la phrase, la virgule indique en général qu’un élément de la phrase ou une proposition ne fait pas partie du mê­me groupe ou de la mê­me idée (cf. ci-dessous).

– devant et/ni/ou, on ne met normalement pas de virgule. Mais on peut mettre une virgule devant et/ni/ou pour indiquer qu’ils relient des éléments différents :

Cet été, nous irons en Belgique, au Luxembourg et en France, et nous rentrerons par le Danemark.

Le premier et relie les com­plé­ments en Belgique et au Luxembourg, le deuxième relie les deux groupes verbaux irons et rentrerons. La virgule indique donc que le groupe et nous rentrerons par le Danemark n’est pas la suite de l’énumération en Belgique… et en France mais se rattache à nous irons. Autres exemples :

Pour vous identifier, vous pouvez utiliser un code PIN ou un mot de passe, ou vous pouvez utiliser une notification à confirmer sur votre téléphone.
la Gestalt-thérapie, ne s’occupe spécifiquement ni de l’émotionnel, ni du corporel, ni, non plus, du non-verbal.

Les autres conjonctions dites de coodination, mais et car (pour or et donc, voir remarque ci-dessous) ne servent pas à relier des éléments de même type (par exemple deux GN) dans la phrase, mais introduisent des rapports (et non des liens) sémantiques de causalité (opposition, conséquence) entre des propositions (ou des phrases entières). Elles peuvent donc facilement être précédées d’une virgule, notamment quand la partie introduite s’interprète comme un ajout, un commentaire, ou qu’on veut marquer une rupture de construction :

Et non seulement on peut le faire, mais a fortiori on peut vouloir le faire.
Dans tous les cas, l’important est d’arrêter le saignement le plus vite possible, car une perte d’un litre de sang chez un adulte est suffisante pour mettre sa vie en danger.
Voter par anticipation en français : possible, mais pas garanti. [site de Radio-Canada, sept. 2019]

Dans certains cas, il peut y avoir ellipse du verbe et on peut relier deux éléments de même nature avec mais/car :

C’est faisable mais dangereux.
C’est une proposition impossible à faire adopter car trop couteuse.

Dans les deux cas, on aurait toutefois pu mettre une virgule après le premier terme.

Après une conjonction de coordination en tête de phrase, on ne met pas de virgule, sauf après or, mais pour ce mot, l’usage est flottant (voir remarque ci-dessous)  :

Et la neige s’est mise à tomber.
Mais le lac n’est pas encore complètement gelé.
Or, des gens se noient tous les ans, car ils vont imprudemment sur la glace trop fragile.

Si la conjonction de coordination est suivie d’un élément qu’on veut isoler, on met une virgule :

Mais, malgré tout, son attitude est surprenante.
Et, depuis qu’il est guéri, il mange mieux.
Car, et ce n’est pas fortuit, nous avons apporté du neuf dans ce quasi unique port des Landes.

Remarque sur donc et or

Bien que donc figure dans la liste des conjonctions de coordination mais ou et donc or ni car (c’est la fameuse ritournelle mnémotechnique de la grammaire scolaire « Mais où est donc Ornicar ? »), il s’agit d’un adverbe et non d’une conjonction. Il peut ainsi se placer après le verbe, comme n’importe quel autre adverbe (a) et (b), position qui est exclue pour une conjonction de coordination (c) :

(a) Cela prouve donc/ainsi/seulement/clairement que...,
(b) On a donc démontré que..., etc.
(c) **Cela prouve mais que...

Pour cette raison, donc peut se placer assez librement dans la phrase, précédé/suivi/entouré, ou non, de virgules.

De même, or peut difficilement être considéré comme conjonction de coordination. On peut dire difficile mais possible/difficile et impossible/difficile ou impossible mais pas *difficile or impossible. Il serait plus prudent de le considérer comme un connecteur assimilable à un adverbe comme pourtant ou en fait. Il est donc tout à fait logique qu’il soit suivi d’une virgule. Il y a un certain flottement concernant l’emploi de la virgule après or, qui provient justement du fait que les grammaires traditionnelles enseignent 1) que or est une conjonction de coordination et que 2) on ne met jamais de virgule après une conjonction de coordination. L’une et l’autre affirmation sont inexactes.

Virgule après un com­plé­ment de phrase en début de phrase

Quand un com­plé­ment de phrase ou un adverbe commencent la phrase (ou une proposition), ils sont suivis d’une virgule (ce qui n’est pas le cas en finnois et qui est tout à fait interdit par exem­ple en allemand) :

Dans ce petit village, il y a une très belle église baroque.
L’an prochain, nous irons à Bali.

Plus d’exemples…

En 2025, elle aura vingt ans.
À vrai dire, cela ne me fait ni chaud ni froid.
Hier, il a beaucoup neigé.
Aussi, nous avons déjà pu faire du ski.
Lentement, ils se sont dirigés vers la sortie.

Cependant, dans un certain nombre de cas, on ne met pas de virgule après un com­plé­ment de phrase en tête de phrase :

– quand le com­plé­ment de phrase ou l’adverbe sont suivis im­mé­dia­te­ment du verbe (inversion). Comparer :

Dans toutes ses œuvres, on retrouve le mê­me style ampoulé. vs.
Dans toutes ses œuvres se retrouve le mê­me style ampoulé.
L’an prochain, une grande foire de l’habitat sera organisée ici. vs.
L’an prochain aura lieu ici une grande foire de l’habitat.
Devant le musée, une foule de touristes attendaient l’ouverture. vs.
Devant le musée se tenait une foule de touristes attendant l’ouverture.

– dans la langue écrite, après certains adverbes (voir p. 508 §1), on fait couramment l’inversion ; dans ce cas-là, on ne met pas de virgule :

Peut-être auront-ils l’occasion d’aller au Canada.
Aussi attendent-ils les vacances avec impatience.
Ainsi la Finlande devint-elle le premier pays d’Europe à accorder le droit de vote aux femmes.

– dans la langue courante, on uti­li­se éga­le­ment aussi et ainsi sans inversion ; la virgule re­de­vient alors obli­gatoire :

Aussi, ils attendent les vacances avec impatience.
Ainsi, la Finlande devint le premier pays d’Europe à accorder le droit de vote aux femmes.