Vous êtes ici » La phrase » Interrogation, négation, exclamation » L’interrogation directe
532. L’interrogation totale avec est-ce que et par intonation

1. L’interrogation avec est-ce que

L’interrogation totale avec est-ce que est très simple : on ajoute est-ce que au début de la phrase. Il n’y a pas d’autres modifications dans la phrase :

Vous connaissez bien la France. → Est-ce que vous connaissez bien la France ?
Antoine est déjà rentré. → Est-ce qu’Antoine est déjà rentré ?
Tu y es déjà allé. → Est-ce que tu y es allé ?
Quelqu’un veut ajouter quelque chose. → Est-ce que quelqu’un veut ajouter quelque chose ?

C’est une manière neutre de poser la question, uti­li­sable à l’écrit comme à l’oral. Certains manuels af­fir­ment encore que c’est une forme légèrement familière, mais en 2012 on peut dire qu’une telle affirmation est dénuée de tout fondement et que est-ce que est devenu un mode d’expression de l’interrogation tout à fait normal et banal. Il en va de mê­me pour l’interrogation partielle : les formes où est-ce que, quand est-ce que etc., sont devenus du français standard. L’interrogation par est-ce que ne s’uti­li­se cependant pas dans tous les cas, voir p. 535.

2. L’interrogation par intonation

Dans la langue courante et parlée, on peut uti­li­ser l’intonation montante ou suspensive pour indiquer une question : la dernière syllabe de la phrase est prononcée plus haut que la normale. Cela ne signifie pas forcément une mélodie qui monte, mais simplement une mélodie qui ne baisse pas de la mê­me manière que dans l’assertion. Il suffit que l’intonation soit « suspensive », autrement dit que la mélodie de la phrase reste un peu en hauteur au lieu de descendre nettement à la fin de la phrase. Cette forme d’interrogation est très simple et courante dans la langue parlée. Elle est aussi la seule forme d’interrogation possible dans une question en écho et elle est uti­li­sée dans des questions constituant une demande atténuée (voir ci-dessous).

Syntaxiquement, il n’y a aucun changement par rapport à la phrase assertive normale. À l’oral, la mélodie change, à l’écrit, la question « se voit » grâce au point d’interrogation :

Tu connais bien la grammaire.
Tu connais bien la grammaire ?

3. Question en écho

Comme c’est le cas en finnois aussi, quand on pose une question en écho qui reprend une autre question formulée antérieurement, l’intonation est la seule forme possible (en finnois, la phrase conserve aussi la forme de la phrase assertive) :

Qui êtes-vous ? – Qui je suis ? Kuka olette? [Että] kuka minä olen?
Ah, tu ne veux pas partir ? Et [siis] halua lähteä?
Vous dites que le parti doit se trouver un nouveau leader ? Teidän mielestänne siis puolueen on hankittava uusi johtaja?
Pourquoi j’ai accepté ? Je l’ignore moi-mê­me. Että miksikö suostuin? En itsekään tiedä.
Quand il serait possible de partir ? Difficile à dire. Että milloin voitaisiin lähteä? Vaikea sanoa.

4. Question polie (demande atténuée)

On uti­li­se éga­le­ment la question par intonation pour formuler une demande atténuée. Dans ce cas, la phra­se est souvent à la forme négative (le mê­me procédé existe en finnois), mais la phrase n’a pas de va­leur négative (voir p. 51 §6) :

Vous n’auriez pas de la monnaie ?
Tu ne voudrais pas aller faire une balade ?
Ça ne te dirait rien de venir avec moi à Stockholm ?
Vous ne pourriez pas m’indiquer le chemin vers la cathédrale ?

On peut aussi poser ce genre de questions polies en uti­li­sant est-ce que ou l’inversion, mais dans ce cas, la phrase est généralement à la forme affirmative :

Est-ce que vous auriez de la monnaie ?
Pourriez-vous m’indiquer le chemin de la gare ?

5. Question avec dislocation

Dans la langue parlée familière, on uti­li­se très fréquemment la question avec dislocation (p. 547 §3). Mais la question proprement dite se fait avec l’intonation. Il vaut mieux ne pas uti­li­ser la dislocation avant de bien maitriser le français, car l’ordre des mots n’est pas toujours facile à déduire.

Ta voiture, elle a couté combien ?
Ça a couté combien, ce terrain ?
Bon, Jean, il vient ou il vient pas ?