Vous êtes ici » La phrase » Interrogation, négation, exclamation » L’interrogation directe
542. Le déterminant interrogatif quel

1. Ne pas confondre quel et lequel

Quel correspond au finnois millainen et, comme ce dernier, peut être déterminant interrogatif (dans un GN) ou adjectif interrogatif en fonction d’attribut du sujet. Mais contrairement au finnois mil­lainen, quel ne peut pas être pronom. Pour un résumé des dif­fé­ren­tes manières de traduire millai­nen, voir faq p. 555. Il ne pas confondre le pronom lequel /laquelle avec le déterminant quel/quelle.

Remarque : le pronom lequel n’est pas la forme pronominale de quel, c’est la forme définie de qui ou que (kuka niistä/ mikä niistä), voir p. 541.

2. Quel détermine un GN sujet

Quand le GN est sujet du verbe, seule la cons­truc­tion SVO est possible :

Quel musicien a composé le fameux Boléro ?
Quelles solutions seraient les plus simples ?

Dans la langue courante, le groupe déterminant quel + GN est très souvent développé par une rela­tive quel est le GN + relative. Dans ce cas, la forme du pronom relatif varie selon sa fonction gram­maticale. Par ce procédé, la pré­po­si­tion qui se trouverait devant quel est déplacée vers la relative et « in­tégrée » dans le relatif. Cette modification a pour effet de thématiser le groupe introduit par quel (quel est l’écri­vain...) et de focaliser plus nettement le contenu de la question (qui a écrit « Le Hussard sur le toit » ?). Elle s’apparente aux procédés de focalisation uti­li­sés dans les phrases cli­vées (p. 516).

L’emploi de cette construction entraine des modifications importantes dans la phrase du point du vue de l’apprenant FLE, qui doit faire attention à la forme du pronom relatif. Malgré cela, c’est une manière de poser la question très courante :

Quel écrivain de romans policiers s’est vendu à plus d’un demi-milliard d’exemplaires dans le monde ? →
Quel est l’écrivain de roman policiers qui s’est vendu à plus d’un demi-milliard d’exemplaires dans le monde ?
Quels compositeurs français connaissez-vous ? →
Quels sont les compositeurs français que vous connaissez ?
Dans quelle ville étiez-vous ? →
Quelle est la ville vous étiez ?
De quel livre tu m’avais parlé l’autre jour ? →
Quel est le livre dont tu m’avais parlé l’autre jour ?
À quel auteur pensiez-vous ? →
Quel est l’auteur auquel vous pensiez ?
Sur quels effets positifs peut-on raisonnablement compter ?
→ Quels sont les effets positifs sur lesquels on peut raisonnablement compter ?

3. Quel détermine un GN COD

Quand le GN est COD du verbe, plusieurs cons­truc­tions sont possibles :

Exem­ples :

Quelles couleurs préfère-t-elle ?
Quelles couleurs ta femme préfère-t-elle ?
Quelles couleurs est-ce qu’elle préfère / est-ce que ta femme préfère ?
Elle / Ta femme préfère quelles couleurs ?
Quelles couleurs elle préfère ? Quelles couleurs sa femme préfère ?

3. Quel détermine un com­plé­ment pré­po­si­tionnel

Si le GN est COI ou CC du verbe, donc précédé d’une pré­po­si­tion, quatre cons­truc­tions sont possi­bles :

Exem­ples :

Dans quel bureau pourrait-il se renseigner ? Dans quel bureau mon ami pourrait-il se renseigner ?
Dans quel bureau est-ce qu’il / est-ce que mon ami pourrait se renseigner ?
Dans quel bureau il / mon ami pourrait se renseigner ?
Il / mon ami pourrait se renseigner dans quel bureau ?

4. Quel détermine un GN attribut

Quand quel est adjectif interrogatif en fonction d’attribut, une seule forme est possible, quel + être + sujet :

Quelle est ta pointure ?
Quel est le nombre d’habitants de la Belgique ?
Quels sont les pays qui font partie de l’Union européenne ?
Quelles sont les obligations des pouvoirs publics en matière d’information sur la qualité de l’air ?
Quels ont été les temps forts de l’élaboration de la Constitution ?
Quelles sont les dif­fé­ren­tes institutions européennes ?
Quelles seront vos couleurs de l’été ?
Quels pourraient être les effets de la crise sur les salaires et l’emploi ?
Quelles étaient autrefois les grandes industries que l’on trouvait dans le Nord-Pas de Calais ?
Quelle aurait dû être la concentration atmosphérique en CO2 en 2008 suite aux apports liés à la combustion des carburants fossiles ?

5. Quels sont-ils ? Quelles sont-elles ?

L’adjectif interrogatif quels s’uti­li­se aussi pour renvoyer à des GN définis qui ont déjà été identifiés par le contexte, selon le mê­me procédé que celui de qui sont-ils ? Les conditions d’emploi sont les mê­mes (voir p. 550), la dif­fé­ren­ce est que quels renvoie à un non humain :

Ce procédé de fabrication présente de nombreux avantages. Quels sont-ils ?
Les besoins alimentaires : quels sont-ils réellement?
Vos priorités dans la vie, quelles sont elles ?
Nous allons maintenant parler des causes de la crise financière : quelles peuvent-elles être ?
Les relations de Marie-Antoinette et d’Axel de Fersen suscitèrent évidemment les rumeurs les plus diverses à la cour. Mais quelles furent-elles exactement ?
S’il s’agit davantage de montrer des photos de territoires que d’interroger les territoires de la photographie, quels peuvent-ils bien être, ces territoires ?…
Tout n’avait été que démarche scientifique, sans choix possible : les seuls moments d’intuition, de choix possible, quels avaient-ils été ? 

Dans cet emploi, quel(le)s ne correspond donc pas au finnois millainen, mais à mitä.