Vous êtes ici » La phrase » Interrogation, négation, exclamation » L’interrogation directe
FAQ : comment traduire millainen ?

Cette question peut se poser de plusieurs manières en français. Les variantes dépendent de la fonc­tion de millainen (déterminant ou pronom).

1. Déterminant

Quand millainen est déterminant, l’équi­va­lent en français dépend de la fonction du nom qu’il déter­mine, ainsi que du niveau de langue (indiqué entre parenthèses), comme le montre le résumé sui­vant :

Millainen ihminen hän on?Millainen elokuva oli?
Quel genre de personne est-ce ?(LS)Comment était le film ? (tous registres)
Quel genre de personne est-ce que c’est ? (LC)Comment as-tu trouvé le film ? (LE)
Variante courante :Il était comment, le film ? (LP)
Qu’est-ce que c’est comme personne ?C’était comment, le film ? (LP)
C’est quel genre de personne ? Millaisen lahjan haluat?
Qu’est-ce que c’est comme personne ? (LP)Qu’est-ce que tu veux comme cadeau ?
Il/elle est comment ? (LP)Millainen ilma on?
Millaisista elokuvista pidät?Quel temps fait-il ?
Quel genre de films aimes-tu ? Comment est le temps ?
Quel genre de films est-ce que tu aimes ? Millainen ilma oli silloin?
Tu aimes quel genre de films ? Comment était le temps à l’époque ?
Qu’est-ce que tu aimes comme films ? Variante courante :
Millaisia tuloksia hän sai? Comment le temps était-il à l’époque ?
Quel genre de résultats a-t-il obtenu ?Quel temps faisait-il à l’époque ?
Qu’est-ce qu’il obtenu comme résultats ? (LC)Qu’est-ce qu’il faisait comme temps à l’époque ?


LS = langue soutenue LC = langue courante LP = langue parlée

2. Langue parlée

Dans la langue courante on uti­li­se fréquemment la tournure qu’est-ce que … comme. Si la question porte sur un com­plé­ment d’objet, dans la langue parlée on uti­li­se aussi cette tournure sous la forme SVO (qu’est-ce que c’est quoi que) ou une variante un peu plus familière dans laquelle le pronom in­ter­ro­gatif quoi se trouve avant le verbe et le nom sur lequel porte la question se trouve après le verbe, comme s’il était dé­ta­ché en rappel (on peut d’ailleurs marquer une légère pause avant le groupe final comme + nom). On peut donc dire (du plus courant au plus familier) :

Qu’est-ce que tu veux comme cadeau ?
C’est quoi que tu veux comme cadeau ?
Tu veux quoi comme cadeau ?
Qu’est-ce que tu aimes comme films ?
C’est quoi que tu aimes comme films ?
Tu aimes quoi comme films ?
Qu’est-ce qu’il fait comme études ?
C’est quoi qu’il fait comme études ?
Il fait quoi comme études ?
Qu’est-ce qu’il a acheté comme voiture ?
C’est quoi qu’il a acheté comme voiture ?
Il a acheté quoi comme voiture ?
Qu’est-ce qu’il a pris comme décision ?
C’est quoi qu’il a pris comme décision ?
Il a pris quoi comme décision ?
Qu’est-ce que vous avez trouvé comme solution ?
C’est quoi que vous avez trouvé comme solution ?
Vous avez trouvé quoi comme solution ?
Qu’est-ce que vous avez eu comme temps pendant les vacances ?
C’est quoi que vous avez eu comme temps pendant les vacances ?
Vous avez eu quoi comme temps pendant les vacances ?

On peut aussi uti­li­ser cette forme avec des verbes tels que il fait dans le sens météorologique :

Qu’est-ce qu’il fait comme temps ?
C’est quoi qu’il fait comme temps ?
Il fait quoi comme temps ?

Cette forme s’uti­li­se aussi avec un GN attribut, en général avec un non animé, mais dans ce cas-là elle correspond à mikä/mitä :

C’est quoi comme livre ? Mikä kirja se on?
C’est quoi comme prof ? Mikä opettaja se on (= minkä aineen)?

Dans la langue courante, l’apprenant FLE à intérêt à uti­li­ser la structure qu’est-ce que… comme. Con­trai­rement aux autres variantes, elle peut aussi s’uti­li­ser pour un sujet ou un attribut :

Qu’est-ce que c’est comme personne ?
Qu’est-ce que c’est comme films qui te plaisent ?

3. Pronom

En français il n’existe pas de pronom spécifique qui serait la forme « pronominale » de quel, comme millainen qui peut être employé pronominalement en finnois. Le pronom lequel correspond normale­ment au finnois mikä ou mê­me kumpi :

Tu as pris lequel ? Minkä valitsit? Kumman valitsit?

Pour rendre millainen en fonction de pronom interrogatif, les équi­va­lents français sont donc variés :

Hän osti uuden auton. – Millaisen?
Elle a acheté une nouvelle voiture.
– De quelle marque ? / De quel type ? / De quel genre ? / Comment est-elle ?
Hän haaveilee uudesta autosta. – Millaisen hän haluaisi?
Elle rêve d’une nouvelle voiture.
– De quelle marque en voudrait-elle ? / De quel type en voudrait-elle ? /
De quelle couleur en voudrait-elle ? etc. ou bien : Quel genre de voiture voudrait-elle ?

4. Langue parlée

Dans la langue parlée, le plus simple et le plus fréquent est d’uti­li­ser comment comme « adjectif in­ter­ro­ga­tif ». Dans une phrase sans verbe, on dira donc simplement :

Elle a acheté un nouvelle voiture. – Une comment ?

Ou bien on uti­li­se, assez fréquemment, la locution quel genre, qui correspond exactement pour le sens à millainen :

Il faudrait que j’achète un nouvel ordinateur. – Quel genre tu voudrais ?
Les voisins ont un petit chien. – Quel genre ?

S’il y a un verbe, on uti­li­se l’adjectif comment associé au pronom en sur le modèle d’un adjectif nor­mal tu en as pris un beau ou c’en est un joli (p. 259 et 260) :

Tu en veux un comment ?
Vous en voulez des comment ? [entendu dans un magasin à propos de bottes]
Ils en ont pris un comment ?
Tu en as acheté des comment ?
J’ai une nouvelle lunette astronomique. – Ah bon, c’en est une comment ? / Elle est comment ?

À propos d’un article qu’on veut acheter dans un magasin, on entend aussi demander :

Vous voudriez quel genre ? Millaisen/Millaisia haluaisitte?