Vous êtes ici » La phrase » Interrogation, négation, exclamation » La négation
559.  Formes de base : ne… + autre adverbe

1. Adverbes courants

Il existe éga­le­ment d’autres adverbes qui peuvent se combiner avec la négation ne pour former des grou­pes à sens négatif :

ne … plus ei enää
ne … jamais ei koskaan
ne … pas encore ei vielä
ne … nulle part ei missään
ne … guère ei kovinkaan

Les deux mots négatifs entourent en général le verbe :

Je n’ai plus faim.
Il ne fait pas encore trop chaud.
Il n’est jamais allé en France.

Dans ce cas, on ne peut pas uti­li­ser en mê­me temps le mot pas, sauf dans ne … pas encore. Mais on peut combiner différents adverbes. L’élément pas disparait alors, excepté dans ne … pas encore (sur l’ordre res­pec­tif des mots négatifs, voir p. 560 §3) :

Je ne l’ai plus vu nulle part.
On n’a encore jamais vu ça nulle part.
Je ne lui parlerai plus jamais.

2. Ne… guère

Ne … guère s’uti­li­se essentiellement dans la langue écrite (voir p. 568 §5) :

Il n’a guère eu de chance. Hänellä ei ole ollut kovinkaan paljon onnea.
Il n’y a guère d’autre solution. Ei ole oikeastaan muuta vaihtoehtoa.
La négation point ne s’emploie plus guère.

Plus couramment :

Il n’a pas eu beaucoup de chance.
Il n’y a pas vraiment d’autre solution / pas beaucoup d’autres solutions.
La négation point ne s’emploie plus beaucoup.