Vous êtes ici » La phrase » Interrogation, négation, exclamation » La négation
561. Les mots négatifs avec l’in­fi­ni­tif

1. Groupe soudé devant l’in­fi­ni­tif

Quand la négation porte sur un in­fi­ni­tif qui dépend d’un autre verbe, les deux mots négatifs se pla­cent ensemble devant l’in­fi­ni­tif (voir p. 461) :

Ne pas révéler la vérité pour l’instant serait peut-être la solution de sagesse.
Moi, je lui conseillerais de ne pas accepter.
Je lui ai promis de ne pas le dire.
Pourquoi ne pas le leur permettre ?
Il a réussi à ne pas être élu. Hänellä oli onnea olla tulematta valituksi.
J’ai décidé de ne plus aller nulle part cet été.
Il serait bon de ne pas l’en informer.

Dans la langue parlée, ne tombe :

J’ai promis de pas le dire.
Il aurait mieux valu rien dire. Etc.

2. Place des pronoms indéfinis

Les pronoms indéfinis se placent après le verbe, sauf rien COD, qui reste devant le verbe (p. 325) :

Essaye de ne penser à rien.
Il serait bon de n’en informer personne.
Il aurait mieux valu ne rien dire.

On peut aussi uti­li­ser conjointement d’autres mots à valeur négative :

Il serait bon de ne pas encore l’en informer.
Il serait bon de n’en informer encore personne.

Comparer la place de encore dans les deux exem­ples suivants :

(a) Il serait bon de ne pas encore l’en informer.
(b) Il serait bon de n’en informer encore personne.

Dans la phrase (a), ne pas encore forme un groupe devant l’in­fi­ni­tif, comme le veut la règle énoncée §1. Dans la phrase (b), le mot personne vient se placer derrière le verbe, on trouve donc l’ordre des mots d’une phrase normale, c’est pourquoi encore occupe la place qu’il aurait dans une phrase normale (Nous n’en informerons encore personne).

3. La place affecte le sens

Avec l’in­fi­ni­tif, l’ordre des mots négatifs affecte le sens. Comparer :

Moi, je ne lui conseillerais pas d’accepter. Minä en neuvoisi häntä suostumaan.
Moi, je lui conseillerais de ne pas accepter. Minä neuvoisin häntä olemaan suostumatta.
Je n’ai pas promis de le dire. En luvannut kertoa sitä.
J’ai promis de ne pas le dire. Lupasin olla kertomatta sitä.
On ne peut rien faire. Ei voi tehdä mitään.
On peut ne rien faire. Voidaan olla tekemättä mitään (katsoa sivusta).

4. Ne pas pouvoir ne pas

On peut uti­li­ser l’in­fi­ni­tif négatif après le verbe pouvoir à la forme négative, pour exprimer une obli­gation mo­rale :

Tu ne peux pas ne pas aller à ce congrès.
On ne peut pas ne pas aimer le sauna.
On ne peut pas ne pas être attendri par un tout petit bébé.
Tu ne peux pas ne pas être contente quand tu marches dans la rue le matin vers ton métro.

Le finnois ei voi olla … -mAttA peut aussi se traduire par la locution ne pas pouvoir s’empêcher de + in­fi­ni­tif. Cette cons­truc­tion signifie plutôt une impossibilité physique (ei mahda sille mitään, että) :

Je n’ai pas pu m’empêcher de rire.
On ne peut pas s’empêcher d’aimer cet enfant. Ei voi olla pitämättä siitä lapsesta [kaikesta huolimatta].