Vous êtes ici » La phrase » Interrogation, négation, exclamation »  » Les phrases exclamatives
577. Conjonctions ou locutions exclamatives

1. Que, comme

Ces deux conjonctions s’uti­li­sent de la mê­me manière, en tête de phrase, et portent sur un verbe. Ils expriment une notion d’intensité (forme intensive de très ou beaucoup) :

Que je suis fatigué ! Comme je suis fatigué !
Que tu es bronzée ! Comme tu es bronzée !
Que c’est compliqué ! Comme c’est compliqué !
Que ça parait long, cet été pluvieux !
Que tu manques d’ambition ! Comme tu manques d’ambition !

On peut former un déterminant de quantité complexe (p. 4 §2) avec que + de, qui exprime en général une quantité soit massive, soit comptable  :

Que de monde dans ce magasin !
Que d’eau, que d’eau !
Que de dif­fi­cul­tés n’ont-ils pas rencontrées !
Cela signifie un investissement certes un peu plus important, mais que de possibilités !

Comme ne peut pas former de déterminant complexe, mais on peut l’employer avec la mê­me valeur de quantifiant en l’associant par exem­ple au verbe il y a ou avoir :

Comme il y a du monde dans ce magasin !
Comme ils ont du choix ici !

2. Qu’est-ce que / Ce que

Dans la langue parlée, à la place de que ou de comme, on uti­li­se fréquemment la cons­truc­tion qu’est-ce que ou sa variante ce que. De mê­me, à la place de que de, on emploie couramment qu’est-ce que… comme ou ce que… comme :

Qu’il fait beau ! → Qu’est-ce qu’il fait beau ! / Ce qu’il fait beau !
Que tu es bronzé ! → Qu’est-ce que tu es bronzé ! / Ce que tu es bronzé !
Que de monde ! → Qu’est-ce qu’il y a comme monde ! / Ce qu’il y a comme monde !
Que de livres tu as acheté ! → Qu’est-ce que tu as acheté comme livres !
Que j’aimerais prendre des vacances ! → Qu’est-ce que j’aimerais prendre des vacances ! /
Ce que j’aimerais prendre des vacances !
Comme il chante bien ! → Qu’est-ce qu’il chante bien ! Ce qu’il chante bien !
Comme tu es pâle ! → Qu’est-ce que tu es pâle ! Ce que tu es pâle !
Comme on a rigolé, ce soir-là ! → Qu’est-ce qu’on a rigolé ! / Ce qu’on a rigolé !
Comme on s’est marrés ! → Qu’est-ce qu’on s’est marrés ! / Ce qu’on s’est marrés !

À la forme négative, la cons­truc­tion est souvent disloquée (et délicate à interpréter pour le non fran­co­pho­ne) :

Qu’est-ce qu’il ne nous a pas raconté comme histoires ! [comprendre : Que d’histoires il nous a racontées !]
Qu’est-ce qu’on n’a pas eu comme ennuis ! [comprendre : Que d’ennuis nous avons eus !]
Qu’est-ce que les spectateurs ne hurlaient pas comme grossièretés ! [comprendre : Quelle quantité de grossièretés les spectateurs hurlaient ! Que de grossièretés les spectateurs hurlaient !]

3. Combien

Combien s’uti­li­se de la mê­me manière que que, mais il insiste davantage sur la quantité « concrète » (que est de sens plus diffus). Alors que que exclamatif est proche de très ou beaucoup, combien est plus proche de à quel point, en grande quantité. Comparer :

Que cette mission a été longue et pénible ! [simple constatation d’un sentiment éprouvé]
Combien cette mission a été longue et pénible ! [insistance sur la quantité concrètement mesurable (ou ressentie) de longueur et de peine]

Comme que, le mot combien peut se combiner à de pour former un déterminant complexe. Dans ce cas-là, contrairement à que de, qui exprime soit l’intensité soit la quantité, combien de exprime unique­ment la quantité, et on préfère généralement utiliser combien de pour déterminer un nom pluriel (la quantité est sentie plus concrètement) :

Combien de nuits il a passées à rédiger cette thèse, pour finalement ne jamais la terminer !
Oh combien de marins, combien de capitaines, / Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,/ Dans ce morne horizon se sont évanouis ! [Victor Hugo]
Combien de fois je le lui ai répété !
Combien de difficultés n’ont-ils pas rencontrées !

L’autre différence avec que de est le fait que le déterminant combien de ne peut pas s’employer sans verbe. Comparer :

Cela signifie un investissement certes un peu plus important, mais que de possibilités ! [le verbe il y a est sous-entendu]
Cela signifie un investissement certes un peu plus important, mais combien de possibilités il y a ! [impossible de dire : ..., mais combien de possibilités !]

Dans la langue écrite, le groupe combien + adjectif ou combien de + nom peut se placer devant le verbe (qui peut lui-même être inversé, mais ce n’est pas obligatoire) :

Combien grande est la méconnaissance de nos institutions !
Combien difficile il est d’exprimer les choses qui sortent de nos conceptions !
Combien d’amour avait-elle prodigué à cet homme, et combien ignorant celui-ci en était !

Plus couramment :

Combien la méconnaissance de nos institutions est grande !
Combien il est difficile d’exprimer les choses qui sortent de nos conceptions !
Combien d’amour elle avait prodigué à cet homme, et combien celui-ci en était ignorant !

4. Pourvu que, si seulement et expressions optatives

Diverses conjonctions, locutions et cons­truc­tions à valeur optative (p. 436) s’emploient de façon ex­cla­ma­tive :

Pourvu que ça dure !
Si seulement il pouvait travailler un peu plus !
Puissiez-vous réussir !
Puissè-je le faire changer d’avis ! (p. 436 §2)
Puissent-ils réussir dans leur mission !
Si seulement il arrêtait de pleuvoir !
Le ciel vous entende !
La peste soit des astrologues !
Fasse le ciel que cela réussisse !

5. Mais c’est que...

Dans la langue parlée, la locution mais c’est que en tête de phrase peut avoir une valeur ex­cla­ma­tive et correspond aux particules enclitiques finnoises -hAn ou -pA. Cette tournure exprime généralement l’admi­ration/le dégout ou la surprise, et est aussi assez souvent employée de façon ironique :

Mais c’est que c’est passionnant ! [peut aussi signifier ironiquement que c’est ennuyeux]
Mais c’est qu’ils ont de l’humour !
Mais c’est que tu as grandi, dis donc !
Mais c’est que c’est mignon tout plein, ça !

On pourrait paraphraser ces exem­ples ainsi (dans le registre de la langue parlée) :

Ce que c’est passionnant !
Quel humour ils ont ! / Ils ont vraiment de l’humour !
Qu’est-ce que tu as grandi ! / Comme tu as grandi !
Comme c’est mignon, ça !