Vous êtes ici » Les propositions subordonnées » Propositions complétives » Divers
683. Le mode du verbe après comprendre que

Comprendre que est un verbe qui illustre bien les variations de sens que l’on peut obtenir en fonction du mode choisi dans la complétive. Ci-dessous une liste d’exem­ples googlés en quelques minutes (certains ont disparu d’Internet depuis). Les exem­ples sont tirés des contextes les plus variés (discours au Sénat en France, sites québécois, weblogs, sites techniques etc.). Il y aussi quelques exem­ples de langue parlée, qui montrent que le subjonctif est tout à fait courant dans la langue parlée aussi. À remarquer que les seuls exem­ples trouvés sont tous avec je comprends que. En étudiant le contexte, on constate qu’il s’agit tou­jours d’un commentaire d’un locuteur par rapport à une réaction (le plus souvent négative) de quelqu’un d’autre, et qui est souvent suivi d’un adverbe concessif (mais, cependant, etc.). Remarquer le quatrième exem­ple, qui présente deux verbes comprendre, le premier suivi de l’in­di­ca­tif, le deuxième du subjonctif (l’exem­ple vient d’un site québécois — il n’y a pas de pénitenciers en Europe).

Monsieur le sénateur, je comprends que vous soyez mobilisé sur cette question compte tenu de votre éminente expérience en la matière. Permettez-moi cependant de démentir un certain nombre de vos affirmations. En premier lieu, il n’y a pas diminution de l’effectif des pédiatres en exercice actuellement ; le nombre des pédiatres est passé à 5 100 en 1991.

Humainement, ce qui vient d’arriver avec ce courrier me dérange énormément. Je comprends que cela soit très désagréable et je souhaite pouvoir rencontrer rapidement les parents afin de leur présenter nos excuses.

J’ai donc dans ce nouvel hôpital été reçue par un médecin que j’avais plus l’air d’ennuyer qu’autre chose (ils voient ça toute la journée donc je comprends qu’ils soient blasés mais je ne comprends pas qu’ils nous le fassent voir).

Je comprends qu’il y a des députés qui ont été élus avec seulement une, cinq ou dix voix de majorité. Je comprends qu’ils soient inquiets s’il y a un pénitencier dans leur circonscription. Cependant, comme je l’ai dit, les votes recueillis dans un pénitencier ne sont pas attribués à cette circonscription, sauf si le détenu qui vote y vivait avant son incarcération.

Enfin, quand il vous dit « CDiscount est lent, ils mettent parfois 1 mois à livrer », je comprends que vous soyez en colère mais ce n’est pas contre Fred qu’il faut l’être, il énonce simplement un fait afin que tout le monde soit conscient des délais. Après, c’est à CDiscount que vous devez reprocher leur manque de communication !!!

À l’heure où la réflexion sur le Travail devient si importante dans notre société, il me parait plutôt sain de poser la question : « Prêtre... un métier ? ». Notre époque sait, par l’évidence du chômage, à quel point il devient dramatique de n’avoir pas de métier. Il est donc normal que des jeunes tiennent à vérifier que les chemins que nous leur proposons sont des chemins d’avenir. Je comprends qu’ils soient sensibles à l’aspect professionnel de ces chemins : tout le monde les incite à se montrer exigeants sur ce point.

En effet, votre fils doit se sentir parfois bien mal pris, je comprends que vous soyez inquiète.

À titre de politicien et de Canadien, je comprends la nécessité d’avoir une seule source de fonds sans définir précisément chaque secteur. Je comprends que cela soit préférable pour le gouvernement fédéral. Toutefois, je comprends éga­le­ment que les Canadiens ne fassent plus confiance au gouvernement pour affecter les fonds à un secteur déterminé. C’est là le problème.

[courrier d’un client mécontent] Oui, je trouve normal que les uti­li­sateurs paient leur licence. Oui, je comprends que vous soyez révoltés lorsque vous sentez que vous êtes pillés. Mais peut-être qu’un peu plus d’humour et un peu moins de violence ne ferait pas de mal! Parce que j’en connais qui ne vont plus oser ne serait-ce qu’essayer vos produits.

Ben quand t’apprends à conduire j’comprends qu’ils soient chiants, mais quand t’as ton permis et que tu roules pépère depuis 1 an et demi, ça fout les boules.

Au musée du Vatican, la richesse du bâtiment me choque, tant de misères dans le monde, mais je comprends que cela soit un patrimoine mondial. Les peintures de Michel-Ange sont superbes et après tant de siècles leur conservation est incroyable.

[à propos d’un slogan publicitaire mal traduit] Les traducteurs que nous sommes n’en savent pas plus que le grand public sur les nouveaux produits Apple. Secret oblige. Alors, je comprends que vous soyez tous amusés par cette erreur de traduction, mais nous, ça nous agace. Vous n’avez aucune idée de ce que peut être le travail d’un traducteur et encore moins lorsqu’aucun contexte ne lui est fourni.

« Ah ! Monsieur, répond la petite bonne,
Ce que vous m’dites n’a rien qui m’étonne.
Je comprends que vous soyez ébahi.
Tous les amis de Monsieur me l’ont déjà dit. »