Vous êtes ici » Les propositions subordonnées » Subordonnées circonstancielles » Circonstancielles concessives
734. Autres conjonctions concessives demandant l’in­di­ca­tif

1. Quand bien mê­me, quand

Les trois mots quand, bien et mê­me forment ensemble une locution conjonctionnelle dont le sens, malgré les apparences, n’est pas temporel, mais bien concessif. Il faut donc bien savoir identifier ce groupe (il ne signifie pas ”silloin hyvin jopa”). Cette locution conjonctionnelle est une variante de mê­me si uti­li­sée dans le style soutenu (littéraire, administratif, etc.). Elle est uti­li­sée préférentiellement pour introduire une CircAP (mais on la trouve aussi avec des CircPP). Elle est toujours suivie du conditionnel (p. 416) :

Quand bien mê­me il recommencerait sa thèse à zéro, le sujet resterait trop difficile pour lui.
Quand bien mê­me il eût été informé [conditionnel passé 2e forme passif d’informer] de votre venue, il eût été trop compliqué pour lui de vous attendre.
Ce principe de souveraineté des jurys ne peut être mis en cause, quand bien mê­me les notes délivrées apparaitraient très dif­fé­ren­tes des résultats obtenus par le candidat au cours de sa scolarité ou de sa formation.

On trouve éga­le­ment, essentiellement dans le style soutenu, le mot quand uti­li­sé seul dans le mê­me sens que quand bien mê­me :

Quand ils seraient au-dessus de Titus, de Trajan, de Marc-Aurèle, les princes ne peuvent ni tout voir ni tout faire par eux-mê­mes.
Mais, répliqua d’Artagnan, quand vous l’eussiez vu et mê­me connu, il n’y aurait point de mal à cela ; c’est un fort brave homme que M. Fouquet.

Dans la langue courante, on uti­li­serait mê­me si :

Même s’il recommençait sa thèse à zéro, le sujet resterait trop difficile pour lui.
Même s’il avait été informé de votre venue, il aurait été trop compliqué pour lui de vous attendre.
Ce principe de souveraineté des jurys ne peut être mis en cause, mê­me si les notes délivrées apparaissent très dif­fé­ren­tes des résultats obtenus par le candidat au cours de sa scolarité ou de sa formation.
Même s’ils étaient au-dessus de Titus, de Trajan, de Marc-Aurèle, les princes ne peuvent ni tout voir ni tout faire par eux-mê­mes.
Mais mê­me si vous l’aviez vu et mê­me connu, il n’y aurait pas de mal à cela.

2. Alors que

Cette conjonction temporelle peut aussi s’employer avec une valeur concessive, et c’est éga­le­ment le cas avec son équi­va­lent finnois kun. Il est donc assez facile de savoir dans quel cas uti­li­ser alors que, à con­dition d’identifier la nuance concessive contenue dans kun, ce qui n’est pas toujours évident. En position CircAP, alors que peut avoir comme équi­va­lent la locution siinä missä, en position CircPP, cela peut être kun ou vaikka :

Alors que chez les autres impressionnistes les formes paraissent flotter vers le spectateur à travers une brume de lumière, Cézanne, dès ce moment, fait surgir la lumière de l’intérieur de la forme elle-mê­me.
Antoine n’est rentré qu’à deux heures à la maison, alors qu’il sort de l’école à midi.
Je ne vois pas pourquoi tu es si pressé alors que nous avons tout le temps.

3. Tandis que

En position CircPP, cette conjonction exprime une légère opposition et correspond au finnois kun [taas] ou à l’adverbe puolestaan :

Ma fille ainée est très sportive, tandis que l’autre est toujours plongée dans ses livres.
Le gouvernement fédéral augmente les charges sociales tandis que la province réduit les impôts des Ontariens en 2007.
Le taux de nuptialité diminue, tandis que le taux de divortialité augmente en Chine.

On pourrait exprimer la mê­me idée en mettant le pronom personnel en relief :

Ma fille ainée est très sportive, l’autre, elle, est toujours plongée dans ses livres.

Ne pas confondre ce sens de tandis que avec le sens temporel sillä aikaa kun, sillä välin kun (p. 747) :

Tandis que les gens sortaient du cinéma, il était resté dans la salle à regarder le générique jusqu’au bout.

Tandis que avec une valeur concessive s’emploie majoritairement en CircPP. Si tandis que est en CircAP, il y a donc de fortes chances pour qu’il s’agisse d’une temporelle (tandis que temporel peut cependant aussi s’employer en position CircPP).