Vous êtes ici » Les propositions subordonnées » Subordonnées circonstancielles » Circonstancielles concessives
735. Si concessif

1. Sens et emploi de si à valeur concessive

La conjonction si est assez couramment uti­li­sée dans un sens concessif, pratiquement ex­clu­si­ve­ment à l’écrit et, dans ce sens, uniquement en position CircAP. Il faut se garder de confondre ce si avec son équi­va­lent conditionnel. Le finnois joskin rappelle d’ailleurs par son sens et sa forme (jos = si) un peu cet emploi particulier de la conjonction conditionnelle, encore que joskin s’uti­li­se rarement en CircAP en finnois. Si concessif se traduit généralement par vaikka en finnois. Le sens concessif de si est presque tou­jours souligné ou explicité par un adverbe ad­ver­sa­tif dans la principale, comme néanmoins, pourtant, encore etc. :

Si Quignard est moins connu à l’étranger que d’autres, c’est quand mê­me l’un des plus grands écrivains français d’aujourd’hui.
S’il a beaucoup voyagé, c’est encore dans les livres qu’il a le plus appris.
Si ces mesures peuvent sembler timides, elles n’en constituent pas moins une réelle nouveauté dans la culture politique habituelle.
Cette théorie, si elle a été bien des fois contestée, a pourtant prouvé sa validité dans un grand nombre de cas.

2. Locution n’en… pas moins

La cons­truc­tion n’en… pas moins a le mê­me sens que l’adverbe néanmoins. Elle se place « au­tour » du ver­be :

Si le politicien a été chanceux de survivre à l’attentat, sa vie et celle de ses proches n’en ont pas moins été bouleversées.
Si ces films soumettent le réel à un éclairage inédit, ils n’en disent pas moins les choses comme des évidences obscures, échappant d’emblée à toute idée préconçue.
Exceptionnels, ces deux documents n’en donnent pas moins un reflet assez exact de la réalité des petites écoles au bas Moyen âge.

Dans le dernier exem­ple, remarquer l’adjectif Exceptionnels, qui remplace toute une pro­po­si­tion in­tro­dui­te par si concessif :

S’ils sont exceptionnels, ces deux documents n’en donnent pas moins un reflet assez exact de la réalité des petites écoles au bas Moyen âge.

L’adverbe adversatif n’est pas nécessaire si l’idée d’opposition ressort d’autres éléments, com­me dans l’ex­emple suivant ou quelques s’oppose à la majorité :

Si quelques riverains ont protesté contre la nouvelle usine d’incinération d’ordures, la majorité s’est déclarée favorable à son implantation.