Phonétique et prononciation    A. Phonétique  V. Classement des voyelles
51.Le lieu d’articulation

1. Le trapèze vocalique

Les voyelles antérieures (voir le schéma ci-dessous) sont articulées avec la partie avant (antérieure) de la langue. En passant de [i] à [a], la langue s’abaisse progressivement, et en même temps elle recule (elle n’aurait pas de place pour s’abaisser si elle ne reculait pas). Les voyelles postérieures sont articulées avec la partie arrière (postérieure) de la langue, c’est-à-dire le dos de la langue. En passant de [a] à [u], le dos de la langue remonte vers le voile du palais et recule encore. Arrivée tout en haut, pour [u], la langue est obligée d’avancer de nouveau un peu. On peut facilement symboliser la position de la langue dans le sens lon­gi­tu­dinal (pituus­suunnassa), c’est-à-dire le lieu d’articulation, et la position de la langue en hauteur, dans le sens vertical, c’est-à-dire l’aperture, par le schéma suivant:



Les voyelles du français se disposent selon une forme de trapèze (suunnikas), qu’on appelle parfois le trapèze vocalique.

2. Classement phonétique des voyelles du français

Les voyelles françaises sont aussi caractérisées par d’autres traits, qui sont présentés dans les pages suivantes, notamment l’opposition entre voyelles orales et voyelles nasales, et la labialisation. On peut présenter les voyelles du français du point de vue phonétique de la manière présentée dans le tableau ci-dessous (le classement phonologique, fonctionnel, est étudié p.62). Par rapport au finnois (et à beaucoup d’autres langues européennes), le vocalisme français présente quatre caractéristiques:

  1. l’opposition nasales / orales(en finnois aucune voyelle nasale);
  2. la prédominance (valta-asema) des voyelles antérieures (palatales): sur les 15 voyelles habituelles du français, 10 sont antérieures, 5 postérieures (en finnois, c’est 5 contre 3);

  3. la prédominance des voyelles labiales: sur 15 voyelles, il y a 10 voyelles arrondies (en finnois c’est 4 contre 4).
  4. l’intensité du mouvement des lèvres: les voyelles labiales sont prononcées avec un mouvement en avant très net, les voyelles écartées avec un mouvement sur les côtés très net, elles sont très écrasées. En finnois, il n’y a pas le même phénomène.
51. Les voyelles du français
Orales Nasales
palatales vélaires palatales vélaires
simples arrondies simples arrondies
i e y
e ø o
ɛ œ ɔ ɛ̃ œ̃ ɔ̃
a ə ɑ̃

Dans ce tableau ne figure pas le [ɑ] postérieur. Le phonème [œ̃]  est facultatif, voir p.61§3


  Précédent     Suivant